Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

La pressurisation

Voir le premier message non lu • 7 messages • Page 1 sur 1

La pressurisation

Message non lupar Jbouboule » 12 Mar 2011, 20:48

Bonsoir! Voici ma question, concernant la pressurisation, plus precisement sur le Beechcraft Duke 60 (de Realair) :

Comment calculer la pression à mettre dans la cabine en fonction de l'altitude ? Il y a bien la documentation de l'avion, mais je ne comprend pas tout à fait :/

Merci d'avance (ce sont surtout mes passagers qui vous remercie! :silly: )
Jbouboule
 

Re: La pressurisation

Message non lupar voltigeur64 » 12 Mar 2011, 21:04

Salut a toi;


Euh pour ce genre de chose, il me semble qu'il faut se renseigne au constructeur (sauf si des internautes le savent)

Il me semble que on calcule la pression en fonction de la résistance du fuselage. De plus l'altitude max d'un avion est déterminer part ces moteurs.


Amic'
Avatar de l’utilisateur
voltigeur64
 
Messages: 496
Inscription: 23 Mar 2008, 00:00
Localisation: Toulouse

Re: La pressurisation

Message non lupar mermoz320 » 14 Mar 2011, 10:27

Bjr à tous ,

La limite de pressurisation est la différence de pression entre l interieur et l exterieur.
On l appelle delta P.
L avion pressurisé est une cocotte minute; la resistance du fuselage impose une delta P maxi.
On peut donc "gonfler" l avion jusqu à la delta P max ( qui est précisée par le constructeur )
Sur les avions anciens genre Caravelle ca se faisait en manuel.
Sur les avions modernes c'est automatique.
Une delta maxi dépassée risquant de faire exploser l avion ou fendre le fuselage , il existe une soupape de sécurité ( comme sur une cocote minute ) qui s ouvrira automatiquement dés que la delta P max est atteinte.


Pour voltigeur:

"De plus l'altitude max d'un avion est déterminer part ces moteurs."
Pas forcément....un avion peut être limité par d'autre facteurs.
Là tu nous parles du "plafond de propulsion".
Il existe aussi un "plafond de sustentation" lié a l érodynamique de l aile et totalement indépendant de la propulsion . Un avion limité à 30 000 ft par exemple par son plafond de sustentation, tu pourras doubler la puissance des moteurs il ne dépassera pas 30 000 ft.
Il peut être egalement limité par la resistance à la pressurisation...la delta P dont je parlais plus haut.
C ets le cas du 320. Il est limité à 39 000 pieds à cause de la pressuristion. Il pourrait aller legerement plus haut en propulsion et en sustenttation.
Le constructeur conçoit son avion bien sûr en essayant de combiner toutes ces limitations autour d une même valeur.
Il serait ridicule d'avoir des moteur "capables" de voler a 50 000 sur un avion dont l aile le limite a 30 000.

Bons vols.:)
Avatar de l’utilisateur
mermoz320
 
Messages: 256
Inscription: 28 Mar 2010, 18:52
Localisation: paris

Re: La pressurisation

Message non lupar voltigeur64 » 14 Mar 2011, 16:28

mermoz320 a écrit:Bjr à tous ,

La limite de pressurisation est la différence de pression entre l interieur et l exterieur.
On l appelle delta P.
L avion pressurisé est une cocotte minute; la resistance du fuselage impose une delta P maxi.
On peut donc "gonfler" l avion jusqu à la delta P max ( qui est précisée par le constructeur )
Sur les avions anciens genre Caravelle ca se faisait en manuel.
Sur les avions modernes c'est automatique.
Une delta maxi dépassée risquant de faire exploser l avion ou fendre le fuselage , il existe une soupape de sécurité ( comme sur une cocote minute ) qui s ouvrira automatiquement dés que la delta P max est atteinte.


Pour voltigeur:

"De plus l'altitude max d'un avion est déterminer part ces moteurs."
Pas forcément....un avion peut être limité par d'autre facteurs.
Là tu nous parles du "plafond de propulsion".
Il existe aussi un "plafond de sustentation" lié a l érodynamique de l aile et totalement indépendant de la propulsion . Un avion limité à 30 000 ft par exemple par son plafond de sustentation, tu pourras doubler la puissance des moteurs il ne dépassera pas 30 000 ft.
Il peut être egalement limité par la resistance à la pressurisation...la delta P dont je parlais plus haut.
C ets le cas du 320. Il est limité à 39 000 pieds à cause de la pressuristion. Il pourrait aller legerement plus haut en propulsion et en sustenttation.
Le constructeur conçoit son avion bien sûr en essayant de combiner toutes ces limitations autour d une même valeur.
Il serait ridicule d'avoir des moteur "capables" de voler a 50 000 sur un avion dont l aile le limite a 30 000.

Bons vols.:)



je suis d'accord avec ce que tu me dit que y'a d'autres facteurs qui rentre en ligne de mir pour déterminé l'altitude max d'un avion, mais en générale les gens qui sont peut expérimenté (je veux rien insinué pour Jboulboule) il et difficile de comprendre ce que tu as écrit. Ton Facteur rentre évidement en jeux sa c'est sur, même si pour être honnête, de ce facteur là ont en parle pas trop en cours (Je suis au Lycée Airbus, et dans les cours ont a même pas abordé ce facteur)

Amic'
Avatar de l’utilisateur
voltigeur64
 
Messages: 496
Inscription: 23 Mar 2008, 00:00
Localisation: Toulouse

Re: La pressurisation

Message non lupar mounir60 » 14 Mar 2011, 17:46

Bonsoir

Il est pas difficile de comprendre Mermoz320!
limitation par les moteurs est bien le plafond de propulsion
limitation par les ailes est bien le plafond de sustentation!

ex: Au méme poids: Un fourgon à 400ch n'auras pas la méme vitesse de pointe qu'une voiture de coupe sportive à 400 ch également!!! ...l'aérodynamique à son mot à dire sur les formes...méme au sol!

amic'
Avatar de l’utilisateur
mounir60
 
Messages: 223
Inscription: 22 Fév 2010, 20:44
Localisation: rieux

Re: La pressurisation

Message non lupar mermoz320 » 28 Mar 2011, 16:51

voltigeur64 a écrit:
mermoz320 a écrit:Bjr à tous ,

La limite de pressurisation est la différence de pression entre l interieur et l exterieur.
On l appelle delta P.
L avion pressurisé est une cocotte minute; la resistance du fuselage impose une delta P maxi.
On peut donc "gonfler" l avion jusqu à la delta P max ( qui est précisée par le constructeur )
Sur les avions anciens genre Caravelle ca se faisait en manuel.
Sur les avions modernes c'est automatique.
Une delta maxi dépassée risquant de faire exploser l avion ou fendre le fuselage , il existe une soupape de sécurité ( comme sur une cocote minute ) qui s ouvrira automatiquement dés que la delta P max est atteinte.


Pour voltigeur:

"De plus l'altitude max d'un avion est déterminer part ces moteurs."
Pas forcément....un avion peut être limité par d'autre facteurs.
Là tu nous parles du "plafond de propulsion".
Il existe aussi un "plafond de sustentation" lié a l érodynamique de l aile et totalement indépendant de la propulsion . Un avion limité à 30 000 ft par exemple par son plafond de sustentation, tu pourras doubler la puissance des moteurs il ne dépassera pas 30 000 ft.
Il peut être egalement limité par la resistance à la pressurisation...la delta P dont je parlais plus haut.
C ets le cas du 320. Il est limité à 39 000 pieds à cause de la pressuristion. Il pourrait aller legerement plus haut en propulsion et en sustenttation.
Le constructeur conçoit son avion bien sûr en essayant de combiner toutes ces limitations autour d une même valeur.
Il serait ridicule d'avoir des moteur "capables" de voler a 50 000 sur un avion dont l aile le limite a 30 000.

Bons vols.:)



je suis d'accord avec ce que tu me dit que y'a d'autres facteurs qui rentre en ligne de mir pour déterminé l'altitude max d'un avion, mais en générale les gens qui sont peut expérimenté (je veux rien insinué pour Jboulboule) il et difficile de comprendre ce que tu as écrit. Ton Facteur rentre évidement en jeux sa c'est sur, même si pour être honnête, de ce facteur là ont en parle pas trop en cours (Je suis au Lycée Airbus, et dans les cours ont a même pas abordé ce facteur)

Amic'


bonjour,:)
Le plafond d un avion est le plafond le plus faible ( propulsion, sutentation, pressurisation)
Pour ne parler que des Airbus et sauf erreur de ma part ( à vérifier) l'A300 etait limité par son plafond de sustentation ,l'A320 est limité par la pressurisation ( la deltaP max ).
J'ajouterais pour l'historique que le premier avion de ligne à réaction ( le COMET anglais) volait probablement bien au dessus de son "plafond de pressurisation" ...puisque tous les crashes de ses débuts étaient dus à des ruptures de fuselage liées à la pressurisation. Ce qui a amené son arrêt de vols ...

bons vols.
Avatar de l’utilisateur
mermoz320
 
Messages: 256
Inscription: 28 Mar 2010, 18:52
Localisation: paris

Re: La pressurisation

Message non lupar Jbouboule » 29 Mar 2011, 07:08

ok merci à tous!
Jbouboule
 


7 messages • Page 1 sur 1

Retourner vers Add-ons FSX/P3D

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré