Les effets des radiations sur les pilotes

Prenez une chaise & installez-vous confortablement pour discuter librement de sujets qui peuvent s'éloigner de l'aviation (actualité, histoire drôle, anecdote, etc...).
Profitez-en pour vous présenter auprès de la communauté de Rikoooo.
Avatar du membre
aeronaval235
Messages : 545
Enregistré le : 17 oct. 2008, 23:00
Simulateur le plus utilisé : FSX
Localisation : lanester

Les effets des radiations sur les pilotes

Message non lu par aeronaval235 » 26 nov. 2010, 12:38

Bonjour à tous,

Je sais le titre peut paraître un peu bizare mais ce sont quand même des questions importantes.

Je m'explique: on dit que lors d'un voyage Paris-New York on se prend une dose de radiations équivalente à la dose que l'on devrait recevoir durant une année,ceci étant du à l'altitude prise durant le trajet.

Rien de bien grave à celà mais je me disait que cette étude n'était utile que aux passagers car certains pilotes eux font ce voyage plusieur fois dans l'année et aller/retour,d'ailleur d'autres destinations sont soumises à ces effets.Mais beaucoups de pilotes militaires aussi lorsqu'ils doivent voler à très haute altitude et plusieur fois par semaine.

Alors voilà, y a t-il des moyens de protection particuliers,y a t-il des effets à courts et moyens termes sur la santé et est-ce que celà est pris en compte dans les examens médicaux ?

merci et bon vol!

Avatar du membre
eaglepitts
Messages : 1514
Enregistré le : 27 févr. 2009, 19:25
Simulateur le plus utilisé : FSX
Localisation : Banne

Les effets des radiations sur les pilotes

Message non lu par eaglepitts » 26 nov. 2010, 13:06

Salut tous !

Intéressante question ! C'est pourquoi elle est éludé très souvent...
En effet il y a radiations et on vit mieux sans !
Le principe est le suivant : (d'après ce que l'on peut aisément observer) Les temps de "travail" des équipages est asses réduit (moins depuis les LowCost) et donc cela doit permettre une "évacuation" physique des accumulations successives des charges...
Et sur un exercice annuel on est nullement au de la des doses admissibles... Encore faudrait-il savoir si c'est significatif d'une réelle innocuité ?

Et la retraite des équipages est aussi plus avancée que pour d'autres professions... (jusqu'à lors)

Pour les militaires a peu près la même chose et même plutôt moins d'heures de vols annuelles que pour un pro de la ligne... En cas d'usage intensif des équipages... Pas des soucis, aucune autorité militaire ne va prendre en compte "ce petit détail" si des pilotes tombent malades on les soignent et ils sont remplacés...

Si par ailleurs, il y a des conséquences ultérieures dans leurs vies (plus vieux, redevenus civiles) on s'en fout complètement... Aucunes des conséquences antérieures des expositions aux radiations nucléaires, gazières, ou chimiques (pour faire cour) n'a jamais été reconnues par l'état comme étant de la responsabilité de l'armée...

Comme il n'y a pas de vieux pilotes "déclarés" malades d'expositions aux radiations solaires... Ce problème n'existe pas...

En attendant quelques notions complémentaires apportés par les Rikoniens, voilà un rapide survol radioactif du problème...

A+

Avatar du membre
aeronaval235
Messages : 545
Enregistré le : 17 oct. 2008, 23:00
Simulateur le plus utilisé : FSX
Localisation : lanester

Les effets des radiations sur les pilotes

Message non lu par aeronaval235 » 26 nov. 2010, 17:23

Merci pour cette réponse ;) elle m'éclaire beaucoup

Avatar du membre
pilote77700
Messages : 157
Enregistré le : 07 janv. 2010, 19:19
Simulateur le plus utilisé : FSX
Localisation : magny le hongre

Les effets des radiations sur les pilotes

Message non lu par pilote77700 » 26 nov. 2010, 17:51

Wouaw je ne savais pas du tout ça :dry: merci pour le sujet et la rép...
@mic'
pilote77700

Avatar du membre
mermoz320
Messages : 256
Enregistré le : 28 mars 2010, 18:52
Simulateur le plus utilisé : FSX
Localisation : paris

Re: Les effets des radiations sur les pilotes

Message non lu par mermoz320 » 27 nov. 2010, 01:46

Bonsoir,

Oui plus tu montes et plus tu prends de radiations...
Disons que ca devient siginficatif au dela de 10 000 m
Alors les deux paramètres à prendre en compte seront l altitude et le temps d exposition ( temps de vol) .
Raison pour laquelle Concorde ( qui volait trés haut ) était équpipé d un radiametre en poste.

Cordialement

Répondre

Retourner vers « Le bar des pilotes »