Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Prenez une chaise & installez-vous confortablement pour discuter librement de sujets qui peuvent s'éloigner de l'aviation (actualité, histoire drôle, anecdote, etc...).
Profitez-en pour vous présenter auprès de la communauté de Rikoooo.
Voir le premier message non lu • 9 messages • Page 1 sur 1

La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar harmonyheaven » 24 Nov 2012, 14:15

Salut à tous !

Me revoici après un long moment d'absence ! :)

Mais pas de screens, ni de nouvel hommage, nous parlerons de choses sérieuses ici :p

En effet, me voici depuis trois mois plongé dans l'univers de la Prépa Scientifique, et plus particulièrement en PCSI (Physique Chimie Sciences de l'Ingénieur).

Ce qui me pousse à en parler sur le forum ? Simplement le fait que j'ai aussi été à la place de ceux qui vont bientôt devoir se décider pour leur avenir, et voulant devenir pilote, j'ai eu beaucoup de stress concernant la voie à choisir. Et comme la principale chose qui me manquait était des opinions de personnes réelles étant en Prépa(et pas seulement des pourcentages, des chiffres et des idées vagues ...) j'ai envie d'aider mon prochain pour lui éviter qu'il ne stresse comme je l'ai fait ! :)


Bon, comme je ne sais pas trop par où commencer, je vais déjà vous dire comment c'est passé la rentrée début septembre :)

La Prépa, premier aperçu

Tout d'abord, je tiens à dire que la prépa n'est pas aussi horrible que je m'y attendais. Bon d'accord, je ne suis pas dans la meilleur prépa de France mais d'après les échos que j'avais eu avant de faire mon choix post-bac, mieux vaut être bon dans une prépa moyenne que mauvais dans une bonne prépa. Et cela n'est pas seulement vrai pour la réussite au concours, c'est aussi bon pour le moral, qui se perd facilement dans ce genre de classes. Donc dans ma prépa en tout cas, je me sens bien. Les profs ne sont pas aussi horribles qu'on peut le dire (au contraire très abordables et même sympathiques), il y a une bonne ambiance, tant dans la classe que dans le lycée lui-même (ce qu'il ne doit pas y avoir dans d'autres prépa bien mieux cotées que je ne citerais pas) et, même si l'emploi du temps est relativement chargé, on se fait au rythme bien mieux que je ne l'aurais imaginé.

L'emploi du temps

C'est un point un peu sensible de la prépa car il arrive parfois de commencer les cours à 8 heures du matin et à terminer la journée à 19 heures. Cependant, je tiens à rassurer ceux qui commencent à avoir chaud derrière leurs écrans d'ordinateur en lisant ça, ce n'est pas 5 jours sur 5 de la semaine que cela arrive, c'est si l'on puis dire relativement rare. En fait, les cours de la PCSI se répartissent comme suis :
- Maths : 11 heures,
- Physique : 6 heures (plus 4 heures de TP toutes les deux semaines),
- Chimie : 2 heures (plus 4 heures de TP toutes les deux semaines),
- SI : 2 heures (plus 2 heures de TP par semaine),
- Anglais : 2 heures (très insuffisant pour devenir bon en une langue étrangère quand on veut devenir pilote ...),
- Informatique - Maths (de la rentrée de septembre à mi-novembre) : 3 heures,
- Informatique - Physique (de mi - novembre à Noël) : 2 ou 3 heures,
- Devoir Surveillé : 4 heures par semaines,
- EPS (propre à ma prépa) : 2 heures.

Soit des semaines de 38 heures en moyenne.

Cependant, à ceci s'ajoutent 2 ou 3 heures de khôlle, souvent en fin de journée (5h-6h ou 6h-7h) ou entre midi et deux.

Pour vous donner une idée précise de cet emploi du temps, le voici, avec ce que l'on appelle le "kholloscope" (terme rappelant étonnamment celui de "coloscopie" ... :whistle: ) :

Emploi du temps :
Image

Kholloscope :
Image

N'ayez pas peur en voyant le kholloscope, c'est normal d'avoir l'impression que c'est un véritable enfer pour s'y retrouver ;) Je fait partie d'un groupe de trois personne (groupe M) et nous passons nos khôlles ensemble.

Ceci m'amène donc à parler de ce fameuses khôlles !

Les heures de "khôlle"

Les heures de khôlle sont en fait des interrogations orales qui sont totalement différentes de la conception que l'on s'en fait. En effet, on ne passe pas devant un prof avec pour de disserter sur un sujet pendant une heure à l'oral. En réalité, les khôlle sont en fait des cours quasi-personnels (3 élèves pour un prof). Tout d'abord, et ce principalement en maths et en physique, vous avez une partie de restitution de cours (à l'écrit ou au tableau) où vous devez refaire une démonstration apprise par coeur (maths) ou donner des relation et autres théorèmes (surtout physique et chimie). Puis on vous donne un exercice, que vous devez résoudre en passant au tableau avec le professeur qui surveille ce que vous faites.
Bien sûr, vous devez vous dire "ça dois être horrible, j'y arriverais jamais". Mais au final, on se rend vite compte que le khôlles ne sont pas là pour vous embêter, mais au contraire pour vous forcer à réviser régulièrement, et surtout pour approfondir le cours. Je l'ai encore vérifié cette semaine en khôlle de chimie, où les remarques et explications de mon professeur m'ont permis de comprendre ce que je n'avais pas bien acquis, ce qui est hyper important pour les concours à venir !

La charge de boulot en prépa

Comme vous avez déjà dû l'entendre, la prépa, c'est pas les vacances.
Mais si vous voulez mon avis personnel sur la chose, je peux vous dire que ce n'est pas non plus l'enfer auquel on peut s'attendre. Bien sûr, on bosse plus qu'au lycée, mais si on est relativement bien organisé, il n'y a pas de raison d'être débordé de boulot. Pour vous donner une idée de mon temps de travail, je bosses le soir entre 20 heures et 22 heures, rarement plus tard car je commence à décrocher après ^^ Mais cela dépend de chacun, car j'en connais qui bossent jusqu'à une voire deux heures du matin la semaine ... Ensuite viens le week-end, où j'essaie d'alterner boulot et détente.
Pour vous donner une idée des devoirs, le fait est que en plus d'un DM par semaine, il faut surtout bien réviser et apprendre son cours. Au lycée, on pouvait encore avoir de bonnes notes sans vraiment connaître son cours par coeur, là c'est quasiment le mot d'ordre de la prépa : Par coeur !
Donc il faut arriver à trouver des stratagèmes pour apprendre la quantité non-négligeable de cours en un temps relativement court. Personnellement, j'en suis arrivé à accrocher des fiches de cours en taille A3 dans tout mon appartement :P
Après, je le répète, chacun fonctionne différemment !

A quoi ressemblent les cours ?

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les cours qui sont difficiles et incompréhensibles. En réalité, c'est plutôt la quantité de cours qui est le problème. Vu que c'est du par coeur, ingérer rapidement et de façon efficace tout ces nouveaux théorèmes, définitions et autres est le principal problème. C'est pour cela qu'il faut être bien organisé et ne pas perdre de temps à chercher tel ou tel cours dans un classeur qui se rempli de plus en plus.
Dans ma prépa, étant donné qu'elle ne possède qu'une classe, les cours ne se font pas en amphi mais en salle comme au lycée. Et contrairement à ce que l'on nous faisait croire au lycée, les professeurs ne dictent pas leur cours à une vitesse inimaginable, quitte à larguer 3 ou 4 élèves au passage. Au contraire, ils écrivent tout au tableau, et sont même prêt à s'arrêter si quelqu'un n'a pas compris un aspect du cours. Attention, ceci est, encore une fois, ma vision de ma prépa et je ne peux pas vous certifier que c'est partout pareil.


Comme je ne sais plus trop quoi dire après ce beau discours, je vous laisse me poser des questions si vous en avez, je suis entièrement à votre écoute ! :P

PS : Je tiens, encore une fois pour qu'il n'y ai pas de méprise, à préciser que c'est ma vision de la prépa, et que ce que je viens de dire ne sera peut être pas perçu de la même façon par d'autre personnes dans d'autres prépa. Ceci n'est que mon avis personnel ;)

En vous souhaitant à tous une très bonne journée ! :silly:

Amic',

HH :side:
Et un atterrissage, tout en douceur !
Avatar de l’utilisateur
harmonyheaven
 
Messages: 878
Inscription: 03 Avr 2011, 10:19
Localisation: Toulouse
Médailles: 6
Gagnant Concours (6)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar jejetoulouse » 24 Nov 2012, 15:44

Bonjour !

Un grand merci pour toutes ces précieuses informations !
Voilà qui rassure...je me disais prépa = enfer... :laugh: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Excellente journée !

Mes amitiés,
Jejetoulouse :Smilcaptain:
Un soucis sur le forum ? N'hésitez pas à me contacter par Message Privé !
C'est par ici : http://www.rikoooo.com/fr/forum/user/co ... pm&u=49959
Avatar de l’utilisateur
jejetoulouse
Modérateur
 
Messages: 2665
Inscription: 29 Jan 2011, 18:44
Localisation: Toulouse
Médailles: 8
Bon Conseiller (1) Membre Vétéran Actif (1) Contributeur (1) Gagnant Concours (5)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar TheLuc » 24 Nov 2012, 18:49

Salut HH,

Toujours un plaisir de voir un petit message de ta part su le forum ;)
Et merci pour toutes ces infos !

Bonne continuation dans cette fameuse prépa :p
A+
TheLuc :Smilplane1:
Ma galerie par ici : http://www.rikoooo.com/fr/forum/118/32965
Bonne journée ;)
Avatar de l’utilisateur
TheLuc
 
Messages: 2203
Inscription: 28 Mai 2011, 06:24
Localisation: France
Médailles: 11
Membre Vétéran Actif (1) Contributeur (1) Gagnant Concours (9)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar flyer8600 » 25 Nov 2012, 00:34

Salut,
Finalement, vais-je tenter une prépa scientifique??? Je me disais que le Canada, les USA ou l'Australie m'attendaient à bras ouverts (là bas la prépa n'existe même pas, il faut juste l'équivalent du BAC pour y entrer, l'université étant un plus. Mais quand on passe au financement... bonjour les dégâts). Je compte plutôt commencer par l'armée avec les EOPN, le niveau minimum n'est qu'un BAC général mais un pilote de la PAF (j'en ai vu un vrai! et il m'a même parlé :D ) m'a dit que la prépa était très conseillée. Donc... je pense que je vais prendre le risque. Je ne suis plus qu'à moins de deux ans maintenant, étant en 1°S cette année. J'ai encore un peu de temps pour me décider, mais faudra faire vite.
En tous cas, merci beaucoup pour cet aperçu. Comme tu le dis, chaque prépa a ses particularités. Celle de Poitiers (là où je suis) a assez mauvaise réputation surtout pour les première année car ils prennent à tour de bras pour avoir des tonnes d'effectifs dans les classes, ce qui énerve les prof qui voient des élèves qui n'ont rien à faire en prépa qui travaillent pas, ce qui plombe bien l'ambiance. Pour les deuxième année c'est mieux car ils sont sont débarrassés des glandeurs de première année. Bon, c'est pas moi qui le dit, ce sont des amies qui sont passées par là.
Merci encore, et bonne continuation ;)
A bientôt,
Flyer8600
Avatar de l’utilisateur
flyer8600
Manager Multimédia
 
Messages: 1874
Inscription: 17 Déc 2010, 20:27
Localisation: Anvers (EBAW)
Médailles: 22
Bon Conseiller (3) Problème [Résolu] (2) Couche Tard (1) X-Plane Expert (1) Membre Vétéran Actif (1)
Contributeur (1) Gagnant Concours (13)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar harmonyheaven » 25 Nov 2012, 16:49

Salut :)

Content de voir que ces quelques infos vous ont été utiles ;)

N'hésitez pas à poser des questions si vous avez l'impression qu'il reste des zones d'ombre, je suis tout ouïe :)

Amic',

HH :side:
Et un atterrissage, tout en douceur !
Avatar de l’utilisateur
harmonyheaven
 
Messages: 878
Inscription: 03 Avr 2011, 10:19
Localisation: Toulouse
Médailles: 6
Gagnant Concours (6)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar Moustikblanc31 » 25 Nov 2012, 22:59

Bonsoir.

Merci pour ces infos.

Petit avis personnel qui n'enlève rien aux mérites de faire prépa.
Si vous voulez piloter, laissez tomber. Cela pourra (je dis bien pourra) vous ouvrir éventuellement les portes de l'ENAC (et encore rien n'est moins sûr), mais cela ne vous donnera pas pour autant un travail par la suite.
De plus, le niveau en maths en aviation est de niveau lycée, sans forcer outre mesure.

En conclusion, ceux qui se destinent à une carrière pro, vous pouvez faire carrière sans la bosse des maths :D Ce qui est plutôt rassurant.
Commercial Pilot
CPL/IR/MEP/SEP/MCC
Rated on 737 Classic
Avatar de l’utilisateur
Moustikblanc31
Administrateur forum
 
Messages: 812
Inscription: 23 Juil 2011, 09:56
Localisation: Toulouse
Médailles: 6
Bon Conseiller (2) Membre Vétéran Actif (1) Contributeur (2) Pilote Commercial Réel (1)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar flyer8600 » 26 Nov 2012, 19:07

Moustikblanc31 a écrit:Bonsoir.

Merci pour ces infos.

Petit avis personnel qui n'enlève rien aux mérites de faire prépa.
Si vous voulez piloter, laissez tomber. Cela pourra (je dis bien pourra) vous ouvrir éventuellement les portes de l'ENAC (et encore rien n'est moins sûr), mais cela ne vous donnera pas pour autant un travail par la suite.
De plus, le niveau en maths en aviation est de niveau lycée, sans forcer outre mesure.

En conclusion, ceux qui se destinent à une carrière pro, vous pouvez faire carrière sans la bosse des maths :D Ce qui est plutôt rassurant.


Salut,
Je pensais à ça un temps, mais faut voir le prix :sick: . En France 80000€ l'ATPL théorique sans certitude d'avoir un job, c'est jouer avec les feu dans une usine pétrochimique... les écoles privés françaises ne me tentent plus trop à cause de ça. Reste l'ENAC et une fois de temps en temps les cadets AF quand ils sont ouverts, mais avec prépa. D'après ce que j'ai pu lire des rapports de l'INSEE (bon, ça vaut ce que ça vaut, mais ça nous donne une idée), quand on sort de l'ENAC on a 80% de chances d'avoir un job de pilote par la suite, contre même pas 50% à la sortie d'une école privée, le diplôme étant pourtant exactement le même. L'armée demande un niveau BAC au minimum, mais comme je l'ai dit, si on a plus, c'est mieux (l'armée reste la seule voie gratuite ne nécessitant pas de prépa dans ses minimums). Et enfin, reste l'étranger, qui sera presque toujours privé, mais il n'y a presque que de ça, et les prix, qui certes sont très élevés, restent en dessous du standard français. Et la probabilité de trouver un job y est d'autant plus élevée car ce sont le seul type d'école existant à l'étranger (j'ai eu beau chercher, pas d'équivalent de l'ENAC ailleurs, la seule voie gratuite à l'étranger restant les forces armées, mais bonne chance pour y entrer).
Pour ma part j'hésite encore entre armée ou marine marchande tout court, prépa+armée/marine marchande ou tout simplement l'étranger.
A bientôt,
Flyer8600

--------------
EDIT :
Le choix des écoles de pilotage à l'étranger relevant du parcours du combattant, voici à quoi ça ressemble au Canada (c'est en anglais, mais ça fait du bien d'en lire :D ), et apparemment, école gratuite eux pas connaître (voir page 11 Step 5) : http://www.tc.gc.ca/media/documents/ca- ... ectftu.pdf . Bonne lecture :whistle: !
Avatar de l’utilisateur
flyer8600
Manager Multimédia
 
Messages: 1874
Inscription: 17 Déc 2010, 20:27
Localisation: Anvers (EBAW)
Médailles: 22
Bon Conseiller (3) Problème [Résolu] (2) Couche Tard (1) X-Plane Expert (1) Membre Vétéran Actif (1)
Contributeur (1) Gagnant Concours (13)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar Moustikblanc31 » 26 Nov 2012, 22:04

Bonsoir.

Hélas, la réalité et l'INSEE ne font jamais très bon ménage. Je sors justement d'une conversation avec captain ATR72 et FI sur le 72-600 et nous discutions de ce point.
Que tu sortes d'une école privée ou de l'ENAC, en France seul le chômage embauche ... :( Du coup, l'expatriation devient plus qu'une solution et à l'étranger formation publique = formation privée. Il n'y a plus de distinction et aux termes des formations, un pilote ENAC ou un pilote issu du privé ont strictement le même niveau en vol, c'est à dire quasi aucun au regard de leur faible nombre d'heure de vol.

Alors oui, c'est cher mais perso je ne serai pas pilote pro aujourd'hui sans cela. Et faire prépa pour ensuite faire en vol, un calcul de cosinus/sinus, ben je dois dire que c'est un peu du temps gâché.
Commercial Pilot
CPL/IR/MEP/SEP/MCC
Rated on 737 Classic
Avatar de l’utilisateur
Moustikblanc31
Administrateur forum
 
Messages: 812
Inscription: 23 Juil 2011, 09:56
Localisation: Toulouse
Médailles: 6
Bon Conseiller (2) Membre Vétéran Actif (1) Contributeur (2) Pilote Commercial Réel (1)

Re: La Prépa Scientifique, ça ressemble à ça !

Message non lupar flyer8600 » 26 Nov 2012, 23:06

Re,
C'est bien ce que je pensais sur l'INSEE... reste cependant un gros problème, c'est que sans Qualification de Type je crois qu'on va pas très loin. Je me pose une question : si je sors de n'importe quelle école, Canadienne, Australienne ou autre sans QT, qui peut vouloir de moi? Quand le recrutement se fait sans QT (ce qui n'est pas fréquent sur les gros appareils, déjà que pour les plus petits c'est pas de la tarte) et que cette dernière est donnée par la compagnie, il y a écrit "avec 1500 heures de vol ou plus en tant que CDB" ou des trucs dans ce goût là, mais où faire ces heures de vol?
Ces questions me trottent dans la tête et j'ai du mal à me trouver une réponse claire.
A bientôt,
Flyer8600
Je reconnais que ça me turlupine un peu tout ça...
Avatar de l’utilisateur
flyer8600
Manager Multimédia
 
Messages: 1874
Inscription: 17 Déc 2010, 20:27
Localisation: Anvers (EBAW)
Médailles: 22
Bon Conseiller (3) Problème [Résolu] (2) Couche Tard (1) X-Plane Expert (1) Membre Vétéran Actif (1)
Contributeur (1) Gagnant Concours (13)


9 messages • Page 1 sur 1

Retourner vers Le bar des pilotes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START