Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

Mise à jour du Bios par Windows, tous fabricants

Le bureau est dédié à tout ce qui touche à l'environnement informatique.
Venez discuter de vos configurations PC, de vos périphériques, etc ...
Voir le premier message non lu • 2 messages • Page 1 sur 1

Mise à jour du Bios par Windows, tous fabricants

Message non lupar Volpartout » 09 Nov 2010, 11:51

Bonjour,

( Concerne les fabricants suivants : Abit, Asus, Gigabyte et MSI )

Étude du Bios, en savoir un maximum y compris sa mise à jour, trucs et astuces de dépannage, voilà l'objet de ce tutoriel.

Une petite photo pour commencer, celle de mon ancienne carte-maman :

Image

Uploaded with ImageShack.us


Où est-il ? La photo y répond :
Vous voyez la carte graphique et à sa droite les bus PCI.
Entre les bus 2 et 3 en partant de la carte graphique, juste au-dessus de ces bus, il y a une pièce métallique grise, brillante : c'est la pile de sauvegarde du circuit intégré contenant le logiciel du Bios. Ce circuit intégré y est aussi visible : il se trouve entre le bus PCI 4 et 5, juste à la hauteur de la pile, c'est le petit rectangle noir, à droite de la pile.

Maintenant que vous savez où il est, commençons son étude.
Étude réalisée avec le manuel de ma carte-mère : Asus P5KPL/1600

1 : à quoi sert-il ?

C'est en quelque sorte la clé de contact de tout ordinateur ... un peu comme mon scooter de 500 cm″ : pour démarrer, il me faut la clé de contact ( équivalent du Bios en informatique ) et une batterie bien charger pour que le démarreur actionne le moteur ( la batterie, c'est la pile du Bios, le moteur, c'est le système d'exploitation ).

2 : c'est quoi le Bios ?

C'est un logiciel, ni plus, ni moins. Il contient des instructions pour connaître le type et la marque de la carte-mère, reconnaître les différentes puces de la carte-mère : processeur, mémoire vive, puces de gestion des périphériques, puces de gestion des connecteurs principaux : IDE remplacés par les SATA, connecteurs où est branché le disque dur contenant le système d'exploitation. Il regarde aussi si il y a d'autres disques durs, un lecteur de DVD, un graveur de DVD et éventuellement un lecteur de disquette qui a ( pratiquement ) disparu de nos jours.

3 : comment fonctionne le circuit intégré qui contient ce logiciel ?
Vu son type de fonctionnement, on parle d'un circuit C-Mos, d'où son nom.
Il est constitué de plusieurs parties, le tout logé dans le même boitier :
-> une section ″ mémoire ″ ineffaçable par le grand public car il nécessite un outil très spécifique ... en ce sens que le constructeur dépose, lors des tests de la carte-mère sur le banc d'essai de l'usine, un logiciel dans cette partie de la puce, c'est le logiciel par défaut que l'on retrouve lorsque, suite à une erreur fatale ( mauvaise personnalisation, ajout d'un périphérique fondamental comme un second disque dur mal branché, attaque virale, pile du Bios vide ), l'on relance – à moins que cela soit automatique comme chez Asus pour ses dernières carte-mères – le Bios en mode ″ défaut ″ . Cette partie est bloquée en lecture comme en écriture. C'est en quelque sorte une gravure, que le circuit intégré soit alimenté en tension et courant ou qu'il ne le soit pas, n'aura aucune conséquence, son contenu y demeurera intacte.

A noter que dans ce cas, il faut reprogrammer manuellement le Bios en suivant les instructions du manuel de la carte-mère, qui vous indique ( après mise en route de l'ordinateur ) à quel moment vous devez appuyez sur une ( ou plusieurs ) touche ( s ) pour le lancer.

Pourquoi ? D'abord, il y a la mise à l'heure, c'est fondamental, ensuite pour ( éventuellement ) corriger ou compléter sa détection, ceci concerne surtout les connecteurs SATA et USB ...

Astuce : pendant qu'il fonctionne correctement, lancez-le et annotez au crayon, sur le manuel, en face de chaque option proposé le paramètre que vous y lirez. C'est pratique pour le ré-personnaliser. Ensuite quittez le proprement, le manuel vous dira comment le faire.

La seconde partie de la puce contient le duplicata de la première partie, cette partie est autorisé à l'écriture, c'est votre personnalisation. Mais peut aussi s'effacer, ce qui permet, en cas de blocage suite à une personnalisation mal faite, de redémarrer.

Si vous devez le faire manuellement parce que l'automatisme n'existe pas sur votre carte-mère, en voici un descriptif, mais attention : chaque marque, chaque carte-mère a sa propre procédure qui est détaillée sur le manuel qui est livré avec chaque carte-mère, dans le même emballage.

On peut écrire – et vous lire – que cette partie de la puce fonctionne comme la mémoire vive, à savoir que tant qu'elle est alimenté en courant électrique, elle ne s'effacera pas d'elle-même. Lorsque vous refaites une session, l'ordinateur coupe l'alimentation des barrettes de mémoire vide, qui se vident en moins d'une seconde.

Donc cette partie de la puce électronique – ou circuit intégré C-Mos ou puce – a besoin d'être alimentée en permanence pour que les données ne s'effacent pas, ce qui implique qu'elle doit disposer de deux alimentations différentes dont une en permanence.

L'ordinateur est arrêté complètement, voire débrancher du réseau électrique.
C'est la pile dénommée ″ C-Mos ″ qui alimente la puce, la tension d'alimentation de maintien des données est de l'ordre de +/- 3.2v sous quelques milli-ampères ( 0.001 à 0.005 ampères ). Lorsqu'elle atteins une tension de l'ordre de +/- 2.5v, la tension devient insuffisante pour le maintien des données et la mémoire de la puce se vide. Une batterie se vide en perdant de sa tension ... ( là aussi, la fabrication et la maintenance d'une batterie ( informatique, téléphonique, utilitaire ( lampe, véhicule, alarme ) peut faire l'objet d'un tutoriel ... il suffit de me le demander ... ).
La mémoire étant vide, l'ordinateur ne démarrera pas.

L'ordinateur a démarré et fonctionne normalement.

Une fois l'ordinateur démarré, la puce s'isole de l'ordinateur, car elle a fait son travail.
La carte-mère convenablement alimentée délivre à la puce une alimentation légèrement supérieure à la tension d'alimentation de la pile : +/- 3.5v.
Pourquoi ? Parce que cette tension légèrement supérieure est prioritaire sur la tension d'alimentation de la pile, ce qui a pour effet de couper électroniquement l'alimentation délivrée par la pile, la mettant hors circuit, autrement dit, la pile ne se décharge plus, mais attention, une pile n'est pas un accu ( rechargeable ), donc il faudra un jour ou l'autre changer la pile.

Entre le moment où vous arrêtez l'ordinateur ce qui entraîne l'arrêt de l'alimentation et le moment où la pile prendra à nouveau sa fonction d'alimentation, il s'écoule quelques millisecondes durant lesquelles, théoriquement, la puce n'est plus alimentée, ce qui entrainera le vidage de son contenu. En fait, ce sont les condensateurs de la carte-mère qui permettent d'alimenter la puce pendant ce moment critique.


Pratique :
( pour ma carte-mère ), faites-le avec le manuel de votre carte-mère ! ! ! !
Cas 1 : pile déchargée, puce vide !

1 : arrêtez l'ordinateur,
2 : débranchez le cordon ( noir ) d'alimentation qui alimente le bloc d'alimentation,
3 : allez boire un café, le temps que les condensateurs se vident,
4 : rebranchez le cordon d'alimentation qui contient, outre ses deux fils d'alimentation ( bleu = neutre, brun = phase ), un fil de terre ( vert/jaune ). Ce fil de terre est relié à la terre de la maison à travers la prise et la fiche secteur et le fil de terre du câblage de la maison.
Donc, pour utiliser un ordinateur dans de bonnes conditions ( si l'on peut dire ... ), il faut que la maison ait une prise de terre avec sa barrette normalisée de coupure ( là aussi, un tutoriel peut-être fourni ... prise de terre, orages ), que la prise qui va alimenter l'ordinateur soit bien câblée 3 fils ( neutre + phase + terre ), que la prise femelle soit une prise normalisée 2P + T 10/16A /230Vca. Le corps humain créant une tension électrostatique ( pour mémoire : une surcharge de tension/courant provoque un arrêt cardiaque, une impulsion électrique redémarre le muscle cardiaque ( le cœur ) - et vous allez vous décharger en touchant une partie métallique de l'ordinateur, de préférence sa face arrière, car votre électricité statique est mortelle pour l'ensemble des composants de l'ordinateur ( ce qui équivaut pour vous à toucher les caténaires 25.000V ou 25 Kv en étant sur le toit d'un wagon ) ... Et laisser votre main là où elle est en comptant jusqu'à 30.
5 : débranchez le cordon d'alimentation.
6 : vous pouvez maintenant démonter la face gauche ( en regardant la face avant ) et uniquement que celle-ci, pour accéder à la carte-mère, après avoir pris soin de noter sur une feuille de papier l'emplacement de chaque connecteur des câbles reliés à la face arrière de l'ordinateur avant de les débrancher ( imprimante, scanneur, etc ... ). Ceci pour le remontage susdits câbles.
7 : vous allez donc voir la carte-mère. Cherchez où est la pile du C-Mos ( revoir ma photo pour l'exemple ). Enlevez si nécessaire les cartes électroniques enfichables gênantes en annotant sur un papier l'emplacement de chaque carte, si vous faites par erreur, une inversion au remontage, elle risque de ne plus être reconnue.
Avatar de l’utilisateur
Volpartout
 
Messages: 195
Inscription: 14 Avr 2008, 23:00
Localisation: St Martin des Prés

Re: Mise à jour du Bios par Windows, tous fabricants

Message non lupar Volpartout » 09 Nov 2010, 11:53

En ce qui me concerne, pour enlever la pile, je procède ainsi :
1 : annotation avec un petit croquis, on ne sait jamais, une inversion est mortelle pour le circuit – du sens de montage de la pile,
2 : je procède avec délicatesse, car très fragiles, à l'écartement des branches de maintien de la pile. Si le contact qui est sous la pile ne fait pas ressort et donc éjecte automatiquement la pile, je la soulève avec la pointe fine d'un axe en plastique ( se fabriquer l'outil si nécessaire ) et JAMAIS avec une pointe métallique ( tournevis ou couteau ),
3 : je mets la pile neuve, même modèle, dans le même sens en appuyant un peu sur son centre pour que les branches de maintien se referment proprement, cela fait un clic ...
4 : maintenant, il s'agit de transférer les données de la puce de la section 1 vers la section 2, autrement dit, que la partie 1 soit activée en mode lecture et la partie 2 soit activée en mode écriture,
5 : ma carte-mère possède un cavalier C-Mos a deux positions : normale/écriture. Il suffit de déplacer ce cavalier d'une position à l'autre, une fois ceci fait, allez boire un second café, le temps de l'écriture,
6 : remettez le cavalier dans sa position initiale, sinon au moment où la carte-mère se retrouvera sous tension lorsque vous redémarrerez l'ordinateur, c'est la mort assurée de la puce C-Mos,
7 : remettez la ou les cartes que vous avez enlevé en place et ce en respectant leur emplacement respectif,
8 : refermez l'ordinateur,
9 : redémarrez-le et allez comme dit plus haut dans le Bios.

Pratique :
Cas 2 : vous vous êtes planté lors de la mise à jour du logiciel du Bios et l'ordinateur ne redémarre pas ! Pas de panique ! Agissez comme si la pile C-Mos était vide ! D'où cet ordre rédactionnel ...


Découvrir le Bios :
D'excellents tutoriels existent sur le Web, à lire dans l'ordre, par exemple celui-ci :

http://www.vulgarisation-informatique.c ... ure-pc.php

http://www.dzsat.org/forum/f142/tuto-bi ... 33900.html

En ce qui concerne sa mise à jour :

http://www.pc-infopratique.com/article- ... -bios.html

Et mon outil pour le faire est là, d'abord cliquer sur la langue désirée, puis cliquez sur le second lien :

http://downloads.phpnuke.org/fr/downloa ... -m-y-g.htm

pour visiter le site ( le premier lien ) ...

http://downloads.phpnuke.org/lv/softwar ... tm?lang=fr

le second lien pour le télécharger ...

Comment l'installer ? C'est très important ...


1 : allez à l'endroit où il a été téléchargé,
2 : clic droit dessus -> menu -> le passez à l'antivirus,
3 : coupez votre liaison sur le Web,
4 : suspendez momentanément l'activité de votre antivirus,
5 : de même pour le pare feu et tous ses modules,
6 : arrêtez tous les programmes en cours,
7 : lancez l'installation en acceptant l'endroit où il sera installé et notez où il sera installé,
8 : refusez un lancement immédiat de ce logiciel,
9 : terminez avec le bouton idoine son installation,
10 : réactivez d'abord l'antivirus, ensuite et ensuite seulement le pare feu et tous ses modules,
11 : faire manuellement un nouveau point de restauration,
12 : relancez votre ordinateur.

Ensuite :
1 : lancez l'Explorateur ( de fichiers ),
2 : allez là où est installé cet utilitaire,
3 : cherchez où se trouve les fichiers .txt ( droits d'auteur, notes diverses ) ouvrez-les, lisez-les et imprimez-les,
4 : cherchez où se trouve la documentation, en général un .pdf et faites de même.
5 : fermez l'explorateur.

Opérations à faire dans cet ordre, manuel imprimé ouvert sur le bureau :
( Priorité à donner au manuel plutôt qu'à mon tutoriel ) !
( Aucun autre programme ne doit être lancer pendant l'utilisation de cet utilitaire ) !
1 : sauvegardez le Bios actuel, il peut vous sauver la vie en rechargeant le circuit C-Mos ( voir plus loin ),
2 : suspendez momentanément l'activité de l'antivirus, puis tous les modules du pare feu,
3 : exécutez les instructions du manuel pas à pas, ne pas modifier – sauf demande express – son nom de sauvegarde ou son emplacement où il sera sauvegardé,
4 : réactivez d'abord l'antivirus, puis le pare feu,
5 : fermez l'utilitaire,
6 : ouvrez une session Web,
7 : relancez l'utilitaire,
8 : allez dans la section ″ Mettre à jour le Bios avec Windows ″ et lancez la procédure ...

Pour moi elle se fait de cette manière ( avec XP_SP3 32 bits ) :
1 : choisir ″ Accepter ″,
2 : l'utilitaire, du fait que vous avez sauvegardé le Bios actuel, a enregistré la référence de la carte-mère et son numéro de série ( c'est là l'astuce ) ! Il va sur le site sécurisé d'Asus qui n'est accessible que de cette façon en mode sécurisé, après avoir ouvert une nouvelle session de mon navigateur, la liaison passe en mode crypté et le cadenas en bas à droite se ferme, la transaction est donc sécurisée.
3 : il va chercher la référence de la carte-mère sur le site, ensuite procéder, une fois la carte-mère trouvée, procéder à un comparatif en cherchant si il y a une version de Bios plus récente que la version de votre Bios actuelle,
4 : s'il il en trouve une et si il y a plusieurs langages disponibles, il vous demandera à choisir la langue désirée, puis il vous demandera si vous désirez télécharger cette nouvelle version,
5 : il va procéder au téléchargement de la nouvelle version, ne cherchez pas à modifier son nom ni l'emplacement où il va être téléchargé,
6 : une fois le téléchargement terminé, arrêtez proprement l'utilitaire,
7 : fermez la session de votre navigateur, session ouverte par l'utilitaire,
8 : fermez la session Web,
9 : désactivez momentanément l'antivirus et la pare feu,
10 : relancez l'utilitaire et activez le module ″ Mettre à jour le Bios avec Windows ″,
11 : il va cherchez ou est le fichier, aidez-le si nécessaire en lui indiquant où il est !
12 : il va contrôler le contenu de ce fichier, si c'est bien un fichier de mise à jour Bios,
13 : il va activer l'antivirus du Bios pour en contrôler son état,
14 : si tout est positif, il faut lui confirmer que vous voulez continuer,
15 : pendant 1 à 2 secondes, l'écran devient noir, on passe en sous-mode DOS,
16 : le clavier est débranché, le curseur devient inactif, on passe en mode sécurisé, ce n'est plus vous qui contrôlez l'ordinateur, c'est l'utilitaire, c'est préférable !
17 : il lit le Bios actuel, en fait une sauvegarde temporaire,
18 : il efface du C-Mos le Bios actuel,
19 : et y écrit la nouvelle version en plus en le paramétrant automatiquement comme l'était l'ancienne version,
20 : il fait un rapport : soit c'est un échec et l'ancienne version a été ré-implantée, soit c'est un succès et c'est la nouvelle version qui fonctionne après qu'il l'aie testée,
21 : écran noir, retour à Windows, le clavier et le curseur redeviennent opérationnels.
22 : vous terminez proprement la session de l'utilitaire.
23 : vous faites une relance et on peut en profiter pour aller lire, éventuellement compléter les options de la nouvelle version.

ATTENTION :
Durant l'usage de cet utilitaire, une panne d'alimentation ( panne EDF par exemple ) détruira irrémédiablement l'ordinateur. Ne jamais utiliser cet utilitaire durant les périodes d'orage, de vents violents ( un arbre qui tombe sur les câbles EDF, bonjour les dégâts ) ...

Pour ma part, je me suis construit un onduleur de 3.000 watts qui me donne une autonomie de 24 heures ( avec ma TV branché dessus et mon modem satellite aussi ) sachant qu'il fonctionne de la manière suivante : des panneaux solaires chargent en journée des batteries solaires, l'onduleur est alimenté depuis ces batteries. Si pour une raison ou une autre un problème survient avec les batteries solaires, l'onduleur s'alimentera sur ses propres batteries ( autonomie 5 heures ) ou si le réseau EDF est fonctionnel, il s'alimentera depuis le réseau EDF : il fonctionne donc en mode inversé.

Vous trouverez sur mon site, dans la section ″ Tutoriel ″ toutes les informations nécessaires pour réaliser ce montage. Je peux aussi vous faire un cours sur les onduleurs !

A +
Avatar de l’utilisateur
Volpartout
 
Messages: 195
Inscription: 14 Avr 2008, 23:00
Localisation: St Martin des Prés


2 messages • Page 1 sur 1

Retourner vers Le bureau des geeks

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré