Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

[Tutoriel] Créer un Repaint Facilement !

Voir le premier message non lu • 1 message • Page 1 sur 1

[Tutoriel] Créer un Repaint Facilement !

Message non lupar mimitutu » 16 Sep 2010, 09:56

Réalisation David " HIN002 "1
TUTORIAL REPAINT
FS9 / FSX

SOMMAIRE
1 – Supports, pinceaux, peintures, tout le nécessaire.
2 – Comprendre pour bien créer.
3 – S’organiser avant de se lancer.
4 – Cré-avion.
5 – Exemples.
6 – Conclusion.
3
– INTRODUCTION :
Bonjour à tous, voici déjà plusieurs années que j'ai commencé la simulation de vol avec FS2000
mais c'est avec l'avènement de FS9, le vol en réseau, la division Polynésienne d' IVAO et la VA
"Aéroclub du Mardi" que j'ai commencé à peindre mes premiers avions virtuels.
Le tutorial que vous allez lire vous permettra de comprendre comment un avion est "construit"
dans flight simulator et ainsi grâce à quelques outils, vous pourrez ainsi commencer votre travail.
Certes cela vous paraîtra un peu laborieux au début, mais si vous avez de l'imagination et une
bonne maîtrise du logiciel de retouche, vous verrez que c'est avec une certaine satisfaction que vous
pourrez comme moi faire partager à la communauté des simmeurs le plaisir de voler avec l'un de vos
appareils peints avec vos petits doigts de pilotaillon virtuel.


1 – Supports, pinceaux, peintures, tout le
nécessaire.
Voici, ce dont vous avez besoin pour commencer votre premier paintkit :
- Je suppose que vous utilisez déjà FS9 ou FSX, donc ça inutile de vous le procurer.
- Pour le logiciel de retouche photo, une seule obligation, c'est qu'il doit pouvoir gérer les
couches……….. Attention, ce ne sont pas celles de votre bébé, ni celles de votre aïeul !
Là vous avez le choix entre Adobe Photoshop®, Jasc Paint Shop Pro® en payware ou The GIMP en
Freeware.
- Ensuite vous aurez besoin d'un petit freeware bien sympa qu'est DXTBmp, c'est un convertisseur
de format d'image, il vous permettra d'adapter les images initialement en .JPEG ou .Bmp au format FS9
(format .DXTBmp appelé aussi extended Bitmap) ou FSX (format .DDS).
Il vous permettra aussi de gérer ce que l'on appelle la couche Alpha (et pas uniquement sur le bel
appareil de notre patrouille nationale) ; Cette couche servira et on le verra plus tard à gérer l'effet de
réflexion de la peinture.
Ce petit utilitaire est disponible dans toutes les bonnes crémeries du net.
- Enfin sans avion pas de paintkit et sans paintkit pas de peinture !
Un paintkit c'est quoi, bah c'est un kit de peinture ……….. en fait c'est un peu comme la sous couche
blanche de votre appareil. Parfois ce kit existe chez l'éditeur de l'appareil ou disponible en Free sur le
net.
Personnellement, j'ai eu pour habitude de travailler tous mes avions en les ayant dans ma bibliothèque
FS. C'est sûr pour les avions payware ça coûte, mais en général les avions repeints sont les plus usités du
marché de la simulation donc les meilleurs et néanmoins indispensables.


2 – Comprendre pour bien créer.
Comme vous adorez la théorie, je vais tenter ici de vous expliquer comment est fait un avion sous
FS (2004 ou X peut importe).
Prenons l'exemple du C172, pourquoi, eh bien parce que c'est moi qui choisi et aussi parce qu'il est
disponible sous FS9 et FSX.
Par défaut dans FS votre C172 sera rangé dans les répertoires suivants :
C:Program FilesMicrosoft GamesFlight Simulator 9AircraftC172 pour FS9 et
C:Program FilesMicrosoft GamesMicrosoft Flight Simulator XSimObjectsC172 pour FSX
Dans chaque dossier C172 vous trouverez un ou plusieurs dossiers :
MODEL : c'est le modèle 3D de l'avion
PANEL. qq chose : Ce sont les différents cockpit disponibles pour l'avion (qq chose = nom du panel, ex:
G1000 pour le C172 de FSX)
SOUND : Ce sont les sons de votre appareil
TEXTURE. qq chose : les différentes textures ou peintures de votre appareil (qq chose= nom de la
peinture, ex: rien (par défaut), 1,2,3,4, ou un nom )
Et des fichiers :
Aircraft.cfg : Contient les paramètres aérodynamiques principaux de l'appareil mais aussi chose
importante, la liste de toutes les variantes de votre appareil.
Nom de l'avion. Air : Contient les paramètres aérodynamiques secondaires de l'appareil
Nom de l'avion_check : Check-list
Nom de l'avion_ref : Vitesses de référence de l'appareil


Le modèle 3D
FS étant un jeu 3D, l'avion a été créé selon un modèle que l'on appelle à juste titre 3D ou aussi fil de fer,
une image valant mieux qu'un long discours, voilà à quoi cela ressemble :
Ce type de modèle 3D est valable pour tous les objets dans FS, avions, bâtiments, bateaux, panneaux etc.
Vous voyez en bas à droite de l'image l'avion fini avec une sorte de peau grise pas belle du tout, mais
pas belle du tout, eh bien ce que nous allons faire c'est revêtir cet avion de son habit de lumière.
La base de travail sera, comme je le disais plus haut notre Paintkit, notre sous-couche blanche.



Le fichier aircraft.cfg :
C'est quoi encore que ce bestiau là ?
C'est tout simplement un des fichier indispensable à votre avion, non seulement pour voler, mais
aussi pour apparaître dans FS.
Je ne m'attarderai pas sur sa longue composition, d'autres l'ont fait mieux que moi.
Nous allons seulement nous intéresser aux premières lignes qui le composent.
Ouvrons donc notre fichier C172.cfg se trouvant dans les dossiers sus cités (pour ceux qui ne
suivent pas, cf. deux pages au dessus) avec un éditeur de texte, Bloc-notes ou Worpad.


Au début de chaque fichier aircraft.cfg de tous vos appareils se trouvent plusieurs paragraphes dont
les titres sont : [fltsim. Suivi d'un chiffre]
Chaque paragraphe contient la configuration (nom, model 3D, panel ou cockpit, texture ou
peinture, immatriculation…….) de chaque variation de votre appareil ici le C172.
Ce sont ces variations que vous retrouverez lors du choix de votre appareil dans l'accueil de votre
simulateur préféré.
Sous FSX nous retrouvons les 6 variations
du C172 correspondant aux 6 paragraphes
du fichier .cfg
Celles du C208 ont été effacées pour plus de compréhension


Conclusion :
Si vous désirez affubler votre appareil préféré de la peinture dernier cri ou de la
plus loufoque qui soit, il va falloir ajouter un paragraphe de plus à votre fichier .cfg.
Sous FS9


3 – S’organiser avant de se lancer.
Mais quel est donc le but de ce paragraphe ?
Mais tout simplement d'éviter un trop grand nombre de manipulation pouvant nuire à la durée de
votre magnifique création, mais aussi de préparer comme en cuisine son support de travail.
Le fichier .cfg
Eh oui, encore lui !!!
Bon, pour créer un avion, il faut donc créer un nouveau paragraphe; copions/collons le premier
paragraphe gérant les variations du fichier C172.cfg du Cessna 172 de FSX pour voir :
[fltsim.0]
title=Cessna Skyhawk 172SP Paint1
sim=Cessna172SP
model=
panel=
sound=
texture=1
kb_checklists=Cessna172SP_check
kb_reference=Cessna172SP_ref
atc_id=G-BAFM
ui_manufacturer="Cessna"
ui_type="C172SP Skyhawk"
ui_variation=" Blue, Gold"
ui_typerole="Single Engine Prop"
ui_createdby="Microsoft Corporation"
description="A stable and trustworthy plane, most pilots have logged at least a few hours in a Cessna
172, since it's the most widely available aircraft in the rental fleet, and is used by most flight schools.
Since the first prototype was completed in 1955, more than 35,000 C172s have been produced, making
it the world's most popular single-engine plane. One of Cessna's first tricycle-gear airplanes, the 172
quickly became the favorite of a growing class of business pilots. Its reliability and easy handling
(along with thoughtful engineering and structural updates) have ensured its continued popularity for
decades."
Les lignes en rouge sont les paramètres que nous allons changer afin de créer un nouvel appareil.
[fltsim.0] deviendra [fltsim.6], puisque le dernier paragraphe du fichier C172.cfg est le [fltsim.5].
title=Cessna Skyhawk 172SP Paint1 deviendra title=Cessna Skyhawk 172SP Paint xxxx, où xxxx sera
le nom de notre appareil.
texture=1 deviendra texture=tutorial, ce sera le nom de notre peinture.
ui_variation=" Blue, Gold" deviendra ui_variation=" xxxxx" où xxxx sera le nom de notre nouvelle
variation.



Ce qui nous donne :
Le dossier texture :
Voici un autre dossier important.
Nous avons vu que :
A chaque paragraphe [fltsim.X] sa ligne texture => ex : pour [fltsim.0] : texture=1
A chaque variation d'appareil son fichier texture => ex : C172 Blue, Gold = fichier texture.1
Comme notre peinture s'appelle "Tutorial", nous allons donc créer un nouveau dossier texture.tutorial
dans le répertoire du C172 :


Mais alors qu'est ce qu'on va bien pouvoir mettre dans ce $§W¥§Q@^ de dossier ????????
Cela dépend, il y a des fichiers modifiables et d'autres non ou devrais je dire il y a des fichiers
communs à toutes les variations et d'autres non ! Et en plus entre FS9 et FSX il y a des différences mais
aussi entre les avions par défaut de Fs et les avions des éditeurs qui chacun a fait sa petite cuisine dans
son coin.
Commençons par le commencement, alors au début il y avait les dinosaures, après il y a eu
l'homme de Cro-Magnon, …………☺ mais je m'égare, je ne vais m'intéresser ici qu'aux avions par
défaut de FS en l'occurrence notre bon vieux C172 par défaut.
Vous avez peut être remarqué en ouvrant un dossier texture, qu'il contenait ceci :


Les 4 dossiers : texture, texture.1, .2 et .3 ont la même architecture de 5
fichiers.
Le dossier texture contient des fichiers communs et les autres texture.1, .2,
.3, .4 et .G1000 ne contiennent que les fichiers propres à la variation (ici le
C172 orange de FSX dans le dossier texture.3)
Pour FS9
Pour FSX


Nous allons donc faire un copier/coller de ces 5 fichiers dans notre dossier texture.tutorial que
nous avons créé précédemment. (Attention on supprime le fichier thumbnail, propre à la variation du
C172 orange FSX qui nous permet de le voir dans la page d'accueil quand nous choisissons notre
appareil)
Pourquoi n'arrivez vous pas à voir ce que ces fichiers représente et bien parce que le seul logiciel
capable d'ouvrir ces fichiers est DXTBmp.
Pour FS9 ce sont des fichiers .Bmp mais étendu et pour FSX ce sont des fichiers .DDS.
Ouvrons avec DXTBmp le fichier c172_t pour FS9 et FSX c'est pareil, ils contiennent la peinture
extérieure de l'avion. Tous les autres fichiers contiennent l'aspect intérieur de l'avion, le cockpit virtuel
ou les textures de crash ou encore celle de l'hélice, mais ce n'est pas l'objet ici et d'ailleurs je vous en
montrerai quelques exemples à la fin de ce tuto, si vous êtes sages !
Vous avez bien sûr reconnu votre C172 orange de FSX, mais il y a un problème !!!!
Il est déjà peint et nous aimerions bien le repeindre à nos couleurs, il nous faut donc trouver notre
fameux paintkit ou texture blanche de base ou de sous couche.



Vous en trouverez un peu partout sur les sites comme AVSIM ou Flightsim ou chez les éditeurs ils
sont souvent fournis avec l'avion ou en téléchargement libre.
Petit avantage pour ceux qui ont FSX, vous avez peut être remarqué que chaque avion par défaut
possédait une texture blanche, donc un fichier C172_T pas encore peint. Il se trouve avec toutes les
textures communes dans le premier dossier Texture (celui où il n'y a rien après le . ) par défaut de votre
avion.


Dans la barre bleue du logiciel vous pouvez voir le format du fichier à retenir :
.DDS - DDS DXT5 : 1024X1024 pour FSX
.bmp - BMP (DXT3) : 1024X1024 -16bit pour FS9
Configurons d'abord notre logiciel DXTBmp, dans la colonne de droite vous trouverez un bouton
(1) afin de sélectionner l'exécutable votre logiciel de retouche (Paint Shop Pro chez moi)
Nous allons ensuite enregistrer la couche Alpha (2) qui gère la réflexion dont je vous parlais en
début de tuto . Cliquez en 3 pour l'enregistrer dans votre dossier texture par exemple et appelez là alpha
tout simplement.


Voici ce que personnellement je fais :
Je crée deux sous dossiers que je nomme PSP et BMP au sein du dossier texture.tutorial :
Ce qui me donne ceci :
Dans le premier j'enregistrerai ma création au format de mon logiciel de retouche photo et dans le
suivant ma création au format .Bmp (nous verrons plus tard pourquoi).
Pause blague :
Assis à côté d'un pilote expérimenté, ce jeune pilote belge arrive au bout se son premier vol commercial. Il termine son approche sur la piste d'un
aéroport qu'il ne connaît pas, et le vieux "loup des airs" lui dit:
- Fiston, cet aéroport, je le connais bien, j'y ai perdu plusieurs copains. A croire qu'ils ont voulu économiser le bitume, mais leur foutue piste est pas
franchement longue, alors pose toi assez tôt...
Ruisselant de sueur, le jeune se cramponne à ses commandes. Les roues touchent le sol à la limite de l'herbe au début de la piste, le pilote inverse les
réacteurs, écrase les freins, pose les pieds par terre... Les pneus fument... et l'avion s'arrête à moins d'un centimètre de la fin de la piste! Le pilote se
détend brusquement:
- J'y suis arrivé!!! Non d'un chien j'y suis arrivé!!! Ah ah ah! Ah bordel, j'en reviens pas... C'est vrai qu'elle est courte cette p*** de piste! Mais
alors, qu'est-ce qu'elle est large!..."


4 – Cré-avion
Voilà, nous sommes prêt à peindre, tel Leonard devant le plafond blanc de cette bonne vieille
chapelle sixtine.
Dans DXTBmp il y a un moyen très simple d'envoyer votre texture blanche vers votre retoucheur.
Dans la barre d'outil, cliquez sur image puis Send to Editor et voilà vous vous retrouvez avec ceci :
Ceci sera votre base, il ne faudra en aucun cas peindre par-dessus, mais utiliser le système de
Calques, appelés aussi Couches ou encore Layer dans la langue de Shakespeare.
Ce système vous permettra de garder par transparence l'aspect sale à certains endroits , les rivets, les
soudures, les trappes etc.
Mais voyons un exemple :


J'ai créé ici deux lignes rouges, une directement sur l'arrière plan qui supprime toute ma base et
l'autre en ayant créé auparavant un claque que PSP a appelé Raster1 et auquel j'ai attribué une
transparence de 58%. Ceci est très important à respecter afin de ne pas cacher les lignes, rivets,
salissures etc de votre couche de base.
Après vous pouvez très bien insérer des images en tant que nouveau calque ou tout autre création
de votre choix ; Un kangourou, une Pin Up des années 50, une peau de tigre, la photo de votre belle
mère etc…………
Exemple :
Collons en tant que nouveau calque un drapeau polynésien sur l'empennage de l'appareil


Bien, commentons un exemple terminé :
Pour remplir le bas de la page blanche, voici encore qq petites histoires :
Un photographe pour un journal à sensations doit partir faire des photos de l’incendie du siècle.
Il téléphone donc à l’aéroport le plus proche, et loue un avion et un pilote.
Il se rend sur l’aéroport, repère son avion et décolle avec son pilote.
Une fois en l’air, le photographe dit au pilote : « Vous ferez un passage assez haut par le nord de l’incendie, puis, vous ferez trois ou quatre passages
au raz du sol. »
Le pilote se retourne, et lui demande : « Mais pour quoi faire ? » « Pour que je puisse faire mes photos, je suis photographe, pas touriste ! »
Après un moment de réflexion, le pilote demande : « C’est une blague, vous êtes mon instructeur ? »
A bord d'un 747 :
- Mesdames, Messieurs pour mon dernier vol j'aimerais faire ce que, en trente ans de carrière je n'ai jamais pu faire, un looping avec ce 747.
Pour cela j'aimerais avoir votre accord.
Les passagers tapent alors des mains et chantent :
- Le looping, le looping, le looping !
Le commandant de bord, ému, se lance dans la manoeuvre, l'avion entame son cercle et le looping réussit.
Soudain un type sort des chiottes et dit :
- Dites donc, c'est pas bientôt finit vos conneries !
Tous les passagers d'un avion étaient à bord, prêts à décoller, mais le pilote et le copilote manquaient. Arrive le pilote, il traverse l'avion avec des
lunettes noires et une canne blanche. Les passagers estomaqués commencent à rire nerveusement et à faire des commentaires du genre : Pas
possible, ca doit être une blague...
Quand arrive le copilote avec un chien d'aveugle. Les passagers commencent à s’inquiéter sérieusement, mais trop tard, les moteurs s'allument et
l'avion prend la piste. Tout le monde aux hublots pour voir comment ils vont décoller,
Muets d'angoisse, l'avion prend de plus en plus de vitesse et ne décolle pas, le bout de la piste n'est plus qu'à quelques mètres et les passagers
poussent tous ensemble un immense cri de désespoir...
les roues se détachent du sol à quelques millimètres du bout de la piste.
Dans le poste de pilotage, le pilote commente au copilote :
- Tu vas voir qu'un de ces jours on va se casser la gueule parce que ces connards ne vont pas crier à temps.



Vous voyez déjà le nombre de couches importantes que j'ai utilisé pour cette peinture.
Dans l'ordre, j'ai d'abord inséré une image sur un des deux côtés puis j'ai étendu les couleurs bleu
clair et bleu foncé respectivement vers le bas et vers le haut, grâce à un outil bien sympa qu'est le
pinceau de clonage (1). C’est un outil qui permet d’un simple clic la reproduction d’une partie de votre
image originale d’où le nom de clonage, l’essayé c’est l’adopter.
Ensuite le tout est de dupliquer des calques de les inverser (fonction miroir) et de les adapter à
l'autre côté de l'appareil.
Faîtes aussi attention lorsque vous insérez des caractères, comme vous le voyez le mot "POLYNESIE"
est inversé, mais cela dépend des appareils et des paintkit.
Surtout n'oubliez pas d'enregistrer régulièrement votre travail dans votre dossier PSP que vous
avez créé.
Après, c'est la maîtrise du logiciel et votre talent créatif qui fera le reste !


Voyons maintenant comment enregistrer notre travail.
Une fois que vous êtes satisfait de votre création vous l'enregistrez sous le nom c172_T bien sûr et
au format .Bmp dans votre dossier du même nom que nous avons créé plus tôt.
Retournons dans DXTBmp et ouvrons ce fichier.
Ajoutons y la couche Alpha que nous avions enregistré (fonction import alpha channel).
Sauvegardons dans le dossier Texture.tutorial (Attention au chemin du dossier !!), le fichier ainsi
créé au format (fonction File/ Save as) suivant :
DDS Texture => DDS DXT5 pour FSX
Extended Bitmap => DXT3 pour FS9
Et acceptez le remplacement du fichier original qui contenait votre sous couche blanche
Reste à lancer FS et voilà :
Vous pouvez bien sûr changer l’immatriculation de votre avion, et ajouter au dossier texture.tutorial une
photo que vous nommerez thumbnail afin de le faire apparaître dans la liste avec tous vos autres
appareils. (Seulement pour FSX, malheureusement !!)


5 – Exemples.
J’ai ici préféré pour plus de clarté vous faire un montage entre l’aspect de l’avion dans FS et celui
de son fichier représentant sa texture. Vous y trouverez toutes sortes de repaint, réels ou non ainsi que
des paintkit différents suivant les auteurs des avions.
DR221 Aéroclub du Mardi
(Auteur : François-Denis GUIDEE)
C172 N4975F
Auteur : CARENADO
23
C172 Vauvillers
Réalisé avec les dessins des enfants
de l'école de Vauvillers


Vous pouvez également si le coeur vous en dit de peindre l'intérieur de l'appareil.


Voilà, malheureusement, toues les peintures que j'ai réalisées étaient en téléchargement sur
AVSIM, mais avec le piratage du site tout a été perdu.
Je pense tout y re-uploader un jour peut être.
Voici une autre bonne adresse pour les paintkit : http://www.simviation.com/fs_paintkits1.htm

6 – Conclusion.
Le plus dur finalement dans tout ça, c’est de comprendre le cheminement la création de votre
peinture et vous verrez qu’après avoir créé votre première réalisation tout sera forcément plus clair.
Je n’ai volontairement pas poussé la façon d’utiliser PSP ou Pshop, car vous trouverez nombre de
tuto sur le net qui vous expliquerons en long large et travers leur fonctionnement.


A bientôt,
Bon vols,
Bon courage et bonnes peintures ☺
David :whistle: (Flight Simulator X - 2004)





J'ai choisis ce tutoriel car il est très simple ;)

J'espère que vous y arriverait...
Avatar de l’utilisateur
mimitutu
 
Messages: 426
Inscription: 10 Mai 2009, 07:50
Localisation: Dunkerque

1 message • Page 1 sur 1

Retourner vers Support et Questions FSX/P3D

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré