Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

Plan de vols historiques

1928 West Coast Air Transport : Les Etats de Californie, Orégon & Washington sous FS

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
J'ai trouvé sur le site www.timetableimages.com de Björn Larsson et David Zekria des documents concernant la « West Coast Air Transport », peut-être la première compagnie à assurer une liaison commerciale le long de la côte ouest des Etats-Unis ; je dis peut-être, car je n'ai pas trouvé plus amples informations historiques la concernant. Néanmoins, le texte de présentation inclus dans la brochure de 1928 mérite le détour, que n'aurait-on pas écrit en ce temps là pour rassurer et attirer la clientèle vers l'aviation commerciale ? En voici la traduction :

                                                                                  ECONOMISER DU TEMPS
                                                                               « Le Temps c'est de l'Argent »
Le célèbre proverbe « Le Temps c'est de l'Argent » trouve sa pleine illustration avec l'emploi de L'AVION EQUIPPE DE TROIS MOTEURS par les hommes d'affaires et autres professionnels. 1 heures 15 minutes suffiront pour relier Portland à Seattle. 6 heures de vol emmèneront les passagers de Portland à San Francisco. Dans les cas où une rencontre de visu est indispensable et le plus rapidement possible, l'homme d'affaires quitte Portland à 8 heures du matin, a son entretien de 15 minutes sur l'aérodrome de Seattle et est de retour à son bureau de Portland à 11 heures 30 minutes. Temps consacré : 3 heures 30 minutes, coût : 22 $. Comparez donc avec le temps nécessaire pour couvrir les 400 miles (740,8 km), par d'autres moyens de transport. Les passagers peuvent effectuer l'aller et retour entre Puget Sound et Portland en 10 heures, ceci incluant plusieurs heures consacrées aux affaires et autres occupations personnelles. L'aller et retour San Francisco Portland prend 28 heures, comportant 16 heures d'escales et de temps libre à la disposition des passagers. Peu de choses à ajouter pour prouver que notre avion équipé de trois moteurs, est un moyen de transport sûr, fiable et économique.
Coût des appareils : chacun d'entre eux prêt au service représente un investissement de 35 000 $. Aucune dérogation n'est, ou ne sera faîtes au cahier des charges de construction de nos aéronefs, nous en tenant au strict respect de notre éthique fondamentale, « sécurité et fiabilité ».
Utilisations particulières : Sous réserves de cas d'impossibilités, des équipements spéciaux peuvent être mis en œuvre pour excursions touristiques aériennes, cocktails en plein ciel.
Habitacles passagers : ceux-ci sont pourvus de fauteuils avec accoudoirs, compartiments fumeurs séparés, cabinets de toilette avec eau chaude et froide. Aucun vêtement d'hiver n'est nécessaire puisque les habitacles sont chauffés, et les hublots extérieurs sont ouvrables si désiré. De l'eau potable est disponible à volonté sur tous les avions de la West Coast Air Transport. Cependant, aucun objet ne doit être jeté par-dessus bord au travers des hublots.
Personnel naviguant : La politique de la compagnie consiste à employer uniquement des pilotes ayant fait leurs preuves dans le cadre militaire, et sur des avions similaires aux nôtres utilisés par l'armée. C'est un fait indéniable que dans de telles conditions, avec des aviateurs expérimentés, le transport aérien est absolument sûr. Compte tenu de la présence de trois moteurs, la panne mécanique est quasiment impossible. Toute acrobatie et pilotage dangereux de quelque sorte que ce soit, est strictement interdit dans l'aviation commerciale. Chaque avion comporte un pilote et un mécanicien professionnel, titulaire lui-même, d'une licence de pilote.
La sécurité d'un avion équipé de trois moteurs : L'aviation a fait de tels progrès à ce jour que toute personne, aussi méfiante soit-elle, peut être débarrassée de toute appréhension quant à la sécurité du transport aérien. La fatigue due au vol est pratiquement inexistante. La supériorité d'un avion équipé de trois moteurs par rapport à un autre pourvu d'un seul est indiscutable, assurant, tant qu'il est humainement possible, une absolue sécurité. Avec ses trois moteurs indépendants, l'avion est en mesure, à pleine charge, de fonctionner sur un seul moteur sur une distance de 50 miles (26,99 km).
L'avion en vol : Un avion décolle et atterrit toujours face au vent. Après une courte période d'élancement, la machine s'élève imperceptiblement du sol. Les trous d'air n'existent pas à ce niveau, si des rebonds se produisent, ce sont des courants d'airs ascendants et descendants agissant sur l'avion comme les vagues à l'encontre des navires. Le vertige qu'éprouvent certaines personnes, lorsqu'elles regardent vers le bas du haut d'un bâtiment élevé, n'existe pas en vol, car l'individu n'est pas en contact avec un élément solide relié au sol. En approche pour l'atterrissage, les moteurs sont toujours au ralenti. Lorsque l'avion vire sur la droite ou sur la gauche, il s'incline à droite ou à gauche ; cela est tout à fait normal et atteste que l'avion est entièrement sous contrôle.
Sécurité et responsabilités civiles en matière de transport aérien : La sécurité assurée sur un avion équipé de trois moteurs est telle, que les primes d'assurances sont d'un montant moindre, comparé à ceux appliqués aux autres modes de transport. La West Coast Air Transport observe strictement la réglementation en vigueur à ce sujet.

A vous de respecter les impératifs horaires mentionnés dans le plan de vol ci-après, de « faire l'heure » comme disent les cheminots. Je recommande fortement une visite du site de Larsson et Zekria, où les deux auteurs proposent un travail considérable de mémoire.

Appareil conseillé : Il est question sur la brochure de 1928 d'un trimoteur Bach Air Yacht 3-CT-9 de l'avionneur Bach, qui ne survécut pas à la crise de 1929 et la grande dépression économique qui suivit ; par ailleurs, aucune trace sérieuse de modélisation pour Flight Simulator. Conséquemment, je préconise l'utilisation du Fokker VIIb/3m de la même époque, également cité sur la brochure et ressemblant fortement au trimoteur Bach ; modélisation de Jens B. Kristensen. Fichier : f7b_klm2.zip chez Flightsim.com (compatible FS 2004 & X).

GPS recommandé en complément de la navigation ADF/NDB

IMPORTANT : Les régions survolées étant souvent montagneuses, une altitude de croisière de 6000 pieds est nécessaire et raisonnable pour l'époque. Néanmoins, il y aura parfois des contournements à effectuer en dehors du tracé direct GPS ; chaque étape mérite une préparation préalable sur la carte du simulateur ainsi qu'un suivi GPS en cours de vol s'agissant des reliefs rencontrés. Selon Jens B. Kristensen, les « gros porteurs » d'alors (8 à 12 passagers), ne dépassait pas 3000 pieds d'altitude en croisière en raison des conditions de vol basées essentiellement sur le vol à vue, sans compter la non existence technologique de la pressurisation. Il fallait donc maintenir cette faculté, quand bien même des reliefs présents sur des lignes commerciales, où la rapidité d'un point à un autre constituait un argument à l'intention de la clientèle potentielle habituée au transport ferroviaire.

                                                                                           CALIFORNIE
San Francisco (San Francisco Intl KFSO) départ à 8h /139mn/ Corning (Corning Mun 0O4) arrivée à 9h30'/149mn
                                                                                              OREGON
Medford (Rogue Valley Intl-Medford KMFR) arrivée à 11h30' départ à 11h45' /106mn/ Eugene - Roseburg (Mahlon Sweet KEUG) arrivée à 13h /92mn/ Portland (Swan Island – Portland Intl KPDX) arrivée à 14h15' départ à 14h30' /68mn
                                                                                   ETAT DE WASHINGTON
Chehalis (Chehalis Centralia KCLS) arrivée à 15h /35mn/ Tacoma (Mc Chord AFB - KTCM) arrivée à 15h20' /24mn/ Seattle (Municipal Field – Boeing Field/King Co Intl KBFI) arrivée à 15h45'
                                                                                                                                        Copyright 2011 Michel Lagneau

COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START