Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

Plan de vols historiques

1939 Pan American Airways : L'Age d'Or de l'Hydravion sous Flight Simulator / The Golden Age of Seaplane

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Après le Pacifique en 1936, le patron de Pan American Airways Juan Terry Trippe décide, fin des années trente, de s’attaquer à l’Atlantique en reliant l’Amérique du Nord à l’Europe via des lignes aériennes régulières. Le constructeur Boeing propose le Boeing 314, hydravion de 40 tonnes plus rapide et luxueux que l’Hydravion Glenn L. Martin M130 de 1936. Le choix d’hydravions pour les longs survols maritimes était dû à un souci de sécurité. Dans le cas de l’Aéropostale Française, l’état subventionnait l’entreprise moyennant l’obligation d’utiliser pour la traversée de l’Atlantique Sud des appareils munis de flotteurs tel le Laté 28-3. La première destination française de Pan American Airways était Marseille Marignane via les Açores, ceci étant posé, Daniel Costelle dans son documentaire « Histoire de l’Aviation » en 1977 (TF1 VIDEO) et plus précisément dans l’épisode -Les Routes du Ciel (1927-1939)-, évoque via un reportage cinématographique d’époque un projet de prolongement de la ligne jusque dans la région parisienne en provenance de l’hydrobase de Southampton. Voici le texte du commentateur des actualités :

Différents projets sont à l’étude, voici celui qui nous parait le plus intéressant. A Trappes près de Versailles il existe un lac artificiel, l’étang de Saint Quentin créé au XVIIème siècle par Vauban. Cet étang serait transformé et prolongé vers l’Ouest de manière à offrir des surfaces d’envol (déjaugeage) de 3000 mètres (hydrobase). Le futur autostrade de l’Ouest qui dessert le bassin et la ligne électrique (voie ferrée) qui passe à proximité permettront de transporter les passagers en un quart d’heure dans la capitale et l’accès de la capitale par le Bois de Boulogne et la Place de l’Etoile seront bien préférables aux avenues inesthétiques qui desservent les autres entrées de la capitale (aéroport du Bourget au Nord de Paris). Telles sont les grandes lignes du prestigieux projet qui mettrait Paris à quelques heures de New York et ferait de la capitale française la plaque tournante des grandes voies maritimes et continentales du monde.

Au lieu des quelques heures annoncées, approximativement 24 heures via Terre Neuve et l’Irlande, il fallut cinq années, le deuxième conflit mondial, pour envisager sérieusement cela et non plus à l’aide d’hydravions… Toujours dans « Histoire de l’Aviation », Jean Dabry (1901-1990) compagnon de Jean Mermoz (1901-1936) pour la première traversée de l’Atlantique sud sur le Laté 28-3 en 1930, déclare que l’abandon de l’hydravion était dû au fait que c’était à la fois un mauvais bateau et un mauvais avion ! Comme d’habitude, c’est sur le site de Björn Larsson et David Zekria « Time Table Images », que j’ai recueilli l’essentiel des informations nécessaires à cette adaptation pour Flight Simulator.

Appareils conseillés : Il n’est pas dans mes habitudes de faire dans ces pages de la publicité commerciale, néanmoins, j’aimerais signaler qu’en 2005 le développeur autrichien PILOTS a mis sur le marché un Add On payant pour FS2004 (9) intitulé : B-314 CLIPPER. Plus que lhydravion Boeing 314, aéronef utilisé par la Pan American Airways sur l’océan Pacifique et présent dans ce Add On, PILOTS propose en scènes complémentaires 14 hydrobases d’époque, 6 d’entre elles, soulignées, concernent le parcours ci-dessous. Les balisages aquatiques lumineux des pistes (eau) apparaissent en réglant à proximité la fréquence radio comm 1 sur 118.000 Mhz. Cependant, on peut faire sans grâce aux coordonnées damerrissage et déjaugeage. Autre possibilité, la modélisation pour FS 2004 (9) du Boeing 314 réalisé par Mike Stone, fichier : sb314.zip, l’update de Bob Chicilo, fichier : b314up.zip et pour finir, les textures spécifiques au « Pacific Clipper » de Wayne Tudor et Dale de Luca, fichier : paab314.zip. Ces fichiers sont disponibles gratuitement chez Avsim.com et FlightSim.com. Une possible alternative s’agissant de FS X, lHydravion Short quadrimoteur S 30 Empire C-Class des Imperial Airways britanniques, contemporain et fort semblable au Boeing 314. Téléchargement chez FlightSim.com. FS 2004 (9) fichier : empire_v30.zip (si problème avec cette version utiliser la précédente, fichier : s30lr_10.zip) / FS X fichier : empire_v30x.zip - Auteur : Jens B. Kristensen ; les conseils de ce dernier, contenus sur la tablette, sont à suivre à la lettre et les plaisirs du pilotage à l’ancienne seront pour vous. Egalement de Kristensen, l’Hydravion Glenn L. Martin M130 « China Clipper ». Téléchargement : fichier m130_v10.zip (compatible FS 2004 -9- & X) chez FlightSim.com est un choix possible pour ce parcours.

GPS recommandé en complément de la navigation VOR/DME & ADF/NDB

Mon adaptation prend en compte l’ensemble des escales annoncées sur la brochure de Pan American Airways, ainsi que le projet parisien de Trappes.

                    ETATS-UNIS (Etat de New York) → CANADA (Nouveau Brunswick)

Port Washington (Hydrobase de Sands Point 7N3) /506mn/ Shediac (Hydrobase de Shediac – Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 46 13 80 N 64 33 57 W – Cible GPS : Moncton CYQM)

                          CANADA (Nouveau Brunswick) → CANADA (Terre Neuve)

Shediac (Hydrobase de Shediac) /419mn/ Exploits Valley - Botwood (Hydrobase de Botwood - Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 49 10 29 N 55 20 30 W – Cible GPS : Exploits Valley - Botwood CCP2

                                     CANADA (Terre Neuve) → IRLANDE - EIRE

Exploits Valley - Botwood (Hydrobase de Botwood) /1737mn/ Foynes (Hydrobase de Foynes Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 52 38 01 N 9 7 24 W – Cible GPS : Shannon EINN)

                                          IRLANDE – EIRE ROYAUME UNI

Foynes (Hydrobase de Foynes) /305mn/ Southampton (Hydrobase de Southampton - Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 50 52 99 N  1 23 47 W – Cible GPS : Southampton (Southampton Intl EGHI)

                               ROYAUME UNI FRANCE (Région Ile de France)

Southampton (Hydrobase de Southampton) /179mn/ Etang de St Quentin - Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 48 47 80 N 1 58 29 W Cible GPS : Chavenay (Villepreux LFPX)

                                FRANCE (Région Ile de France → Région PACA)

Etang de St Quentin /349mn/ Marseille Marignane (Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 43 29 78 N  5 2 94 E Cible GPS : Marseille/Provence LFML) 

                                      FRANCE (Région PACA) → PORTUGAL

Marseille Marignane /776mn/ Lisbonne (Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 38 47 98 N 9 3 24 W Cible GPS : Montijo (Montijo AB LPMT)

Point de cheminement intermédiaire en tenant compte de la carte de Pan American Airways : A Coruna LECO

                                                             PORTUGAL

Lisbonne /920mn/ Archipel des Açores - Horta (Hydrobase d’Horta Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 38 31 86 N  28 37 28 W Cible GPS : Horta LPHR)

                                                PORTUGAL BERMUDES

Horta /1789mn/ Hamilton (Hydrobase d’Hamilton - Coordonnées d’amerrissage et déjaugeage : 32 20 03 N  64 46 54 W Cible GPS : Bermuda Intl TXKF. Ces coordonnées correspondent à l’emplacement de l’hydrobase modélisée par PILOT,S. Le document de la Pan American Airways mentionne deux points géographiques, l’un, pour l’amerrissage : l’île de Darrell, 32 16 30 N 64 49 13 O l’autre, pour le déjaugeage : la ville d’Hamilton 32 17 27 N 64 46 42 O).

                                BERMUDES ETATS UNIS (Etat du Maryland)

Hamilton /708mn/ Baltimore (Hydrobase d’Hale Sea Port Base 02MD)

                             ETATS UNIS (Etat du Maryland → Etat de New York)

Baltimore /162mn/ Port Washington (Hydrobase de Sands Point 7N3) 

                                                                                                        Copyright Michel Lagneau 2016

 
COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START