Chinese (Simplified) Greek Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

L'Histoire de Rikoooo.com

Fiche d’identification

Adresse Internet : www.rikoooo.com

Nature du site : Simulation aérienne par ordinateur

Inscription : gratuite, dons possibles

Propriétaire : Rikoooo.com / Tous droits réservés

Créateur : Erik Bender

Année de lancement : 2005

Identité


Sommaire

1/Situation actuelle

2/ Historique  - Développement - Prospectives


SITUATION ACTUELLE


Rikoooo.com est un site français consacré à la simulation aérienne par ordinateur ou sur PC, principalement orienté sur le logiciel de Microsoft « Flight Simulator », avec quelques éléments concernant Laminar Research et « X-Plane ». Depuis la disparition regrettée de Francesim.com, la presse spécialisée hexagonale considère Rikoooo.com comme le site majeur de la scène française en matière de simulation aérienne.

Il propose, sous réserve d’une inscription gratuite (notion de partage) des téléchargements d’avions, hydravions, hélicoptères et planeurs de toutes les époques, ainsi que des scènes (décors complémentaires) ces fichiers sont pourvus d’un dispositif d’installation automatique au sein des simulateurs.

Des routes à suivre sont présentes, sous forme de plans de vol issus des patrimoines aéronautique, géographique, historique et littéraire, certains repris par des sites organisant des vols en réseau (plusieurs participants en simultanée) tel YQUET-Aviation.

Sont également disponibles une foule de conseils et tutoriaux, ceci dû à un forum très actif ; un moteur de recherche interne facilite, via des mots clés, l’accès rapide à des solutions, quant aux disfonctionnements du simulateur et des avions téléchargés (près de 140 000 messages stockés et répertoriés).

Au même titre que ses équivalents anglo-saxons (Avsim, FlightSim, FS Dome etc, etc), le site a rencontré nombre de vicissitudes techniques et autres au fil des années, notamment sur le forum où sous couvert de l’anonymat du clavier et des pseudos, d’aucunes et d’aucuns se livrent parfois à des dérapages verbaux ; il s'agit dans ces cas non pas de bulles spéculatives mais communicatives. Ce phénomène s’était d’ores et déjà produit dans les années 1980 lorsque certaines radios libres associatives parisiennes, telle que Carbone 14, s’étaient lancées dans l’interactivité téléphonique ; profitant de l’anonymat du combiné téléphonique certains auditeurs et auditrices se permettaient en direct des comportements similaires. La solution consiste à réglementer l'accès aux forums, via une identification réelle des intervenants. Toutefois et grâce à l’opiniâtreté de son créateur, Erik Bender, Rikoooo.com s’est maintenu contre mauvais vents et marées agitées, continuant de s’enrichir au point d’avoir fait l’objet d’un reportage radiophonique sur France Inter, en décembre 2009 (Carnets de Campagne / Philippe Bertrand).

Au vu des fiches individuelles d’identification des membres, on constate une pénétration remarquable dans l’ensemble du monde francophone, et même anglophone. Le positionnement géographique des membres, inclus sur ces fiches, autorise ceux-ci à prendre contact plus avant s’ils le désirent, ouvrant la voie à des rencontres et regroupements locaux sous forme associative.


HISTORIQUE  / DEVELOPPEMENT / PROSPECTIVES


Créé en 2005 par Erik Bender, résidant en région toulousaine (haut lieu de l’aéronautique française) celui-ci commence avec la mise en ligne d’avions réalisés par des développeurs de tous horizons, dont il sollicite avant tout l’autorisation.

Rikoooo.com voit sa fréquentation augmenter régulièrement jusqu’en novembre 2008 où Bender frappe un grand coup avec le « Pack Air France » ; résultant de deux années de travail, ce fichier global d’environ 270 Mo regroupe l’essentiel de la flotte de cette compagnie, via des modélisations patiemment repérées aux quatre coins de la planète. Originellement mis en ligne pour Flight Simulator 2004 (FS9), une version de cette flotte compatible Flight Simulator X est publiée en avril 2010 et ces deux fichiers ont fait l’objet de plus de 113 000 téléchargements, record absolu pour l’ensemble des fichiers proposés sur le site, plus de 300 actuellement. Cette même année, près de deux millions de téléchargements ont été constatés pour l’ensemble des fichiers proposés.

Préalablement à cela, fin 2007, Erik Bender crée une section - Articles -, grâce à laquelle Michel Lagneau, formateur de métier et considérant que voler sans raison ni destination, même virtuellement, s’apparente à l’expression « parler pour ne rien dire », débute en janvier 2008 la mise ligne de plans de vol issus des patrimoines cités plus haut ; son objectif  est d’utiliser le simulateur comme outil d’acquisition de connaissances autres que l’approche formatrice au pilotage et à la navigation aérienne. Indépendamment de plus de 40 parcours en tant qu’auteur, certains d’entre eux, avec le concours de l’Historien français de l’Aéronautique Robert Espérou et Fernande Bonnemain pour la Compagnie Franco Roumaine de Navigation Aérienne (CFRNA) des années 1920, Michel Lagneau provoque la surprise avec la publication à l’automne 2009, en français et avec l’accord de l’auteur du Carnet de Vol de Peter Askovich, pilote virtuel américain ayant conçu et réalisé en 2003 et 2004 un tour du monde en 160 étapes sous Flight Simulator 2004 (FS9). Grâce à cet ambitieux périple de 35 000 kilomètres au travers des deux hémisphères, commenté par ses soins et accompagné d’un album photographique, Askovich, faisant preuve d’une patience digne d’éloges durant 9 mois de voyage, « extirpe » ce logiciel de la catégorie jeux PC où il se trouve commercialement cantonné. Michel Lagneau a étoffé la version française de commentaires encyclopédiques s’agissant des lieux survolés, ouvrant la voie à ce qu’il appelle : une approche encyclopédique sous Flight Simulator. Mais avant cela, Peter Askovich peut être considéré comme un des précurseurs du « serious game » (jeux sérieux ou éducatif), ainsi que Rikoooo.com hébergeur de cette traduction, mentionnée dans la presse spécialisée française. Michel Lagneaus igne l’année suivante une Petite Histoire de l’Aviation sous Flight Simulator.

Au premier semestre 2011, en collaboration avec le Canadien David Malloch et l’Américain Jim Douglas, il innove de nouveau avec la publication sur Rikoooo.com de deux essais biographiques sous Flight Simulator, l’un concernant le pilote québécois Jacques R. Hébert, l’autre, le médecin volant australien Clyde Corwall Fenton, tous deux méconnus en Europe et nous ramenant dans les années 1930 ; David Malloch et Michel Lagneau se sont chargés de rassembler des informations historiques, notamment auprès de Pierre Thiffault, historien de la fondation Aérovision au Québec ; Jim Douglas, de son côté, a modélisé le biplan monomoteur De Havilland DH 60 Gipsy Moth pour le simulateur, secondé en cela par David Malloch s’agissant des livrées spécifiques, appareil utilisé par les deux pilotes en question et disponible en toute gratuité chez FlightSim.com.

Au mois de juillet de cette même année 2011, Erik Bender réitère son concept de pack complet avec, cette fois, la flotte de la compagnie Emirates et annonce, au vu du succès remporté, son intention de poursuivre dans cette voie, seul exemple de ce type dans la sphère du développement gratuit « freeware » pour Flight Simulator. C'est chose faite le 16 novembre 2011 avec la flotte Egypt Air où Bender cherche à réduire le fossé entre "freeware" et "payware", en équipant certains avions de fonctionnalités propres précédemment aux "Add on" payants. 

Plusieurs personnes ont épaulé bénévolement Erik Bender au fil du temps ; début 2010, Eddy Belfiore, pilote virtuel et vidéaste belge, se lance dans un long métrage vidéo tiré du carnet de vol d’Askovich et rejoint Erik Bender en tant qu’administrateur, pareillement bénévole, de Rikoooo.com. Le forum, géré par plusieurs modérateurs, tous volontaires, comporte différentes sections consacrées individuellement à un thème précis, et au cheminement interne semblable à une organisation aéroportuaire (terminaux et portes), des groupes de discussions se mettent en place grâce aux membres (actions participatives). Le site propose notamment une section photos (3000 clichés). 120 000 connexions en moyenne sont enregistrées mensuellement et jusqu’à 2000 connexions simultanées par jour, notamment lors des nouvelles mises en ligne dont les membres sont avertis par un courriel collectif. Le site regroupe plus de 113 000 membres au rythme de 1000 nouvelles inscriptions en moyenne chaque mois avec des pointes atteignant les 2000, ainsi que 3 à 5 nouvelles mises en ligne mensuelles de fichiers divers (Add On).

En raison d’un contenu déjà original et de projets ambitieux, Rikoooo.com reste un cas à part au sein de la nébuleuse des centaines de sites français et étrangers consacrés à Flight Simulator, X-Plane et Prepar 3D, dans la lignée de ce qu’a été l’histoire, à plusieurs reprises novatrices, des Ailes françaises ces 100 dernières années.

Tout cela rend aussi hommage à l’inventeur nord-américain de la simulation aérienne sur PC, il y a plus de 30 ans, Bruce Artwick, ce dernier ayant donné naissance à une mouvance internationale composée  de passionnés de tous âges, qui n’est pas sans rappeler la fascination dès l’antiquité du vol des oiseaux symbolisé dans le mythe d’Icare ; mais s’en doutait-il à l’époque où il conçut le premier modèle de vol informatique ?... Cette innovation étant, en soi et en son temps, un hommage aux précurseurs de l’aviation tels les Frères Wright, Clément Ader et bien d’autres encore au fil des siècles passés, la liste est longue.

Le concurrent de Flight Simulator est X-Plane conçu par l’Américain Austin Meyer (Laminar Research) en 1988, soit une dizaine d’années après les premiers essais de Bruce Artwick. Très vite, Meyer décide fort intelligemment et contrairement à Microsoft, de proposer son simulateur sous différents systèmes d’exploitation, Mac, Linux & Windows ; une « guéguerre » s’installe, menée plus par certains utilisateurs des deux logiciels que par leurs concepteurs respectifs. Au fil des années, une évidence se fait jour, Flight Simulator, de par son antériorité, s’est répandu rapidement sur l’ensemble de la planète car le nombre d’avions présents et passés ainsi que les scènes et décors complémentaires le concernant sont légions sur la toile (modélisme informatique) et malheureusement, bien moindre pour X-Plane ce qui ne décourage nullement Austin Meyer, ce dernier continuant l’amélioration de son simulateur via des versions successives. Début 2010, voulant maintenir Rikoooo.com à l’écart de la polémique stérile évoquée plus haut, Erik Bender met en ligne la démo d’X-Plane 9 ; au premier trimestre 2012, il met au point un installateur automatique pour X-Plane 9 suivi de la mise à disposition en mars de l’Airbus A320 de Paul Glanville. Un installateur automatique pour X-Plane 10 est en chantier et les contacts avec différents développeurs sont en cours, afin de proposer d’autres compléments (Add on) pour X-Plane. Parallèlement, les mises en ligne pour Flight Simulator se poursuivent à un rythme soutenu ; on notera sur la première moitié de 2012 le monomoteur Embraer A-29B Super Tucano de Tim Piglet Conrad et la scène de l’aéroport international de Los Angeles (KLAX) de Glenn Johnson parmi d’autres choses. Le 16 décembre 2011, Rikoooo.com s’installe sur le réseau social Facebook ; l’objectif de Bender est de maintenir un contact permanent avec les membres, mais aussi de promouvoir le site à l’échelle mondiale. 2012 voit l’apparition d’un concours hebdomadaire photographique géré par Thomas Guiart (tomxsg), un thème est proposé chaque semaine et ce sont les membres du site et participants eux-mêmes qui votent et désignent le gagnant ; ce scrutin s’effectue sur le forum dans une totale transparence. La série - Simuréel - incluse dans ce challenge mérite une mention particulière ; au même rhytme hebdomadaire une photographie réelle traitant d’aéronautique est publiée, les pilotes virtuels doivent reproduire aussi fidèlement que possible à l’aide de leur simulateur cette image. Au vu des clichés publiés lors de ces amicales compétitions par ailleurs très motivantes, on prend conscience que de la simple et banale capture d’écran (screenshot) il y a encore dix ans, la photographie au sens noble du terme fait désormais partie intégrante de la simulation aérienne par ordinateur. Michel Lagneau quant à lui, continue son exploration et adaptation de l’histoire de l’aviation commerciale à revivre sous Flight Simulator. Parmi la dizaine de parcours publiée au premier semestre 2012, on trouve en mai une nouvelle adaptation issue du domaine littéraire ; il s’agit de - l’Incroyable Randonnée du Pacific Clipper sous Flight Simulator - d’après le livre « The Long Way Home » de l’écrivain américain Edmund « Ed » Dover, ancien officier opérateur radio de la Pan American Airways. Cet ouvrage relate l’histoire authentique et peu connue en Europe d’un hydravion Boeing 314 de cette compagnie, piégé en Nouvelle Zélande le 7 décembre 1941, jour de l’attaque surprise japonaise sur Pearl Harbour. Compte tenu de la dangerosité de revenir en Californie via le Pacifique, la Pan Am ordonne à l’équipage de ramener leur précieux paquebot volant de 40 tonnes aux Etats-Unis par l’Ouest en survolant l’Australie, l’Asie, le Moyen Orient, l’Afrique et l’océan Atlantique. D’étape en étape, on suit de près ce périple grâce aux commentaires du développeur australien Bruce Kennewell, agrémenté de la traduction par Michel Lagneau d’un extrait du chapitre IV narrant le périlleux déjaugeage du fleuve Congo en date du 2 janvier 1942, ceci avec autorisation de l’auteur. Après les essais biographiques concernant Jacques R. Hébert et Clyde Cornwall Fenton, c’est la troisième collaboration internationale à connotation historique réalisée sous l’égide de Rikoooo.com. Pour clore en beauté ce premier semestre 2012, Erik Bender met en ligne le 14 juin les flottes Royal Air Maroc, Atlas-Blue et Jet4you pour Flight Simulator X, téléchargement gratuit, cela va de soi.

Un nouveau simulateur fait de plus en plus parler de lui, il s’agit de Prepar3D lancé en 2010 par la firme américaine Lockheed-Martin Corporation, deux noms célèbres dans le domaine aéronautique ; la 6ème version est mise en ligne en mars 2012. Lockheed-Martin a racheté à Microsoft la licence Flight Simulator X afin de développer son propre logiciel de simulation. Selon Erik Bender : « Prepar3D est un FSX version 2 avec un suivi des développeurs et surtout un futur ! (…) Les -Add on- FSX sont compatibles Prepar3D et réciproquement car les moteurs de base sont identiques et même améliorés pour Prepar3D. » En fonction de cela et l’échec de Flight, simulateur en ligne lancé par Microsoft en février 2012 et dont l’aspect évolutif est abandonné 3 mois plus tard, Bender entreprend au deuxième semestre de cette année la polyvalence définitive des « Add on » FSX présents en téléchargement sur le site avec Prepar3D. Parallèlement, une deuxième version de la flotte Air France est en cours de préparation, celle-ci inclura le CRJ 1000 (sans VC) de Skyspirit 2012 ainsi que des annonces prononcées par une chef de cabine actuellement en poste à Air France, d'autres corrections et améliorations sont prévues. Compte tenu du succès des concours photographiques hebdomadaires évoqués plus haut, Thomas Guiart (tomxsg) organise à l’automne hiver 2012 deux concours à thèmes (Cartes Postales & La Magie de l’Hiver) en partenariat avec le fabricant Saitek, ce dernier proposant des lots à gagner sous forme de « Joystick ». Ces deux compétitions voient chacune mobiliser entre 100 et 200 participations, ce qui entraîne un véritable casse-tête pour le jury ; par ailleurs, les 20 premières participations au classement de chaque concours mises en ligne sur le site démontrent, pour qui en douterait encore, à quel point la photographie virtuelle est devenue un art en soi.

Si 2011 a été pour Rikoooo.com l’année de tous les excès, positifs et négatifs ; 2012 a vu le retour d’une progression sereine, ouverte à toutes les tendances de la simulation aérienne sur ordinateur.

A l’aube de cette nouvelle année 2013, l’équipe entourant Erik Bender se compose ainsi : Thomas Guiart (tomxsg) co administrateur, Mathieu Fédiakine (Absolam) infographiste en titre du site et créateur du logo Rikoooo ainsi que de divers visuels, Laurent Lepot (Wolf29) modérateur le plus ancien et conseiller, Julien (Moustikblanc31) modérateur et conseiller par ailleurs pilote dans la vie réelle, Valentin Witon (Airlink) et Jérôme (jejetoulouse) modérateurs suppléants et conseillers. Sans oublier Michel Lagneau (michel95) lequel, depuis 5 ans, poursuit son projet d’adapter l’histoire de l’aviation commerciale sous Flight Simulator.

La compatibilité FSX/Prepar3D reste le cheval de bataille d’Erik Bender en ce premier semestre 2013 ; flotte Corsair en avril, flotte Emirates en mai et flotte easyJet en juin.

2013 c’est aussi le 10ème anniversaire du lancement de Flight Simulator 2004 également appelé FS9 ; force est de constater que des nouvelles modélisations d’avions et compléments scéniques pour ce logiciel apparaissent toujours sur la toile. D’aucuns considèrent même que cette version du logiciel de Microsoft reste la meilleure depuis 30 ans, au détriment de FSX commercialisé en France à l’automne 2006. Rikoooo.com, conscient de la pérennité de FS9 et d’un nombre conséquent d’utilisateurs, met en ligne en toute gratuité au mois de mars le triréacteur Tupolev 154B des années 1960, modélisé pour FS2004 par le collectif de développeurs russes Project Tupolev. Il s’agit d’une modélisation virtuelle très poussée, restituant précisément cet avion mythique contemporain du Boeing 727. Pour exemple, la mise en route des trois réacteurs nécessite près de 7 minutes, détaillée sur une vidéo visible sur le site de la console du mécanicien navigant. Puis en mai, c’est au tour et pareillement pour FS2004 de la légendaire Caravelle de Sud Aviation (1958). Modélisé par le collectif AFG (Allied FS Group) il s’agit, là encore, d’une modélisation de haut niveau, tendant à réduire l’écart entre réel et virtuel. Deux vidéos pédagogiques incluses ne sont pas de trop pour s’approprier le pilotage de ce biréacteur commercial français.

Lors des concours photographiques de l’automne hiver 2012, certaines participations s’avéraient être des clichés retouchés. Compte tenu de la qualité de ces travaux, un concours spécifique mensuel nommé « Artiscreen » est créé au sein de Rikoooo.com début 2013. Géré par Valentin Witon (Airlink) on constate, via les clichés proposés, des références artistiques tels que le « PopArt » des années 1960 d’Andy Warhol et la bande dessinée, notamment le coup de crayon d’Hergé, créateur de l’immortel Tintin. 

En juillet 2013, mise en ligne de la flotte Egypt Air compatible FSX Prepar 3D et Airbus A 320 Family Mega Pack au mois de novembre, ce dernier avec 132 000 téléchargements à fin décembre constitue le plus gros succès de l’année 2013.

Crise économique oblige, Erik Bender ne peut que constater une baisse sensible des dons permettant de faire face aux frais de maintenance du site, il décide au deuxième semestre 2013 une refonte complète de l’aspect financier avec l’offre Jumbo moyennant 5,50 Euros par mois. Bender nous explique : «  Les inscriptions sont bien moindre qu'auparavant, en effet, avant la mise en place du système jumbo il était obligatoire de s'inscrire pour télécharger un add-on, aujourd'hui le système est différent, les add-ons sont téléchargeables librement sans être membre de Rikoooo.com, par contre, il faut l’être pour s'inscrire à l'offre jumbo autorisant une vitesse de téléchargement plus rapide (Pack complet) ou intervenir sur le forum, les dons restent possibles. Le résultat est un nombre d'inscription qui a drastiquement chutée, mais ceci n'est pas très important, il faut désormais compter sur les visites pour mesurer l'audience du site, entre 4000 à 5000 par jour ».

Grâce à la passion du vol aérien de Joel Soler, Directeur de l'ESAT Croix-Rouge, la Croix-Rouge Française propose à des enfants et des adultes handicapés de découvrir les joies de voler à bord d'IKARUS, un ULM aux couleurs de la Croix-Rouge française. La richesse de l’opération Arc en Ciel est de se positionner dans l’affirmation du potentiel des personnes en situation de handicap par la constitution même de son équipe : 70% de nos pilotes sont eux-mêmes handicapés (Surdité, paraplégie etc, etc). C’est avec enthousiasme que le site www.Rikoooo.com a rejoint les partenaires de l’opération. Site de référence pour les passionnés de simulation aérienne, Erik Bender, Administrateur et créateur de Rikoooo® et Thomas Guiart, ont bénévolement réalisé le pack et la texture conforme de l’IKARUS C-42 aux couleurs de la Croix-Rouge Française. Remerciement également à Byron Warwick pour le modèle 3D. En téléchargement libre et gratuit sur www.rikoooo.com, tous pourront utiliser l’unique appareil de la Croix-Rouge Française pour leurs évolutions dans les simulateurs Flight Simulator 2004, Flight Simulator X® de Microsoft® et Prepar3D v1 et v2® de Lockheed Martin®.
La Croix-Rouge Française souhaite par ce partenariat diffuser largement son engagement aux côtés des personnes souffrants d’un handicap, faire connaitre l’opération et trouver des sponsors permettant à Arc en Ciel de se dynamiser. A l’occasion du 150ème anniversaire de la Croix-Rouge, Arc en Ciel et Rikoooo® vous propose de perpétuer l’histoire aéronautique de la Croix-Rouge Française qui, il y a exactement 100 ans, utilisa l’aviation pour porter assistance aux combattants lors de la 1ère guerre mondiale.

Parmi les 12 parcours historiques proposés par Michel Lagneau en  2013, on découvre en octobre une première incursion dans le domaine de l’aviation commerciale à réaction ; 1952 BOAC : Une Nouvelle Ere sous Flight Simulator constitue une suite historique des plus logiques à la série concernant les Imperial Airways des années 1930 (Angleterre-Egypte et Egypte-Afrique du Sud). Le quadri réacteur De Haviland 106 Comet 1 utilisé par la British Overseas Airways Corporation en 1952 est modélisé par le développeur danois Jens B. Kristensen.

Le 4 décembre 2013, un concours vidéo est lancé sur Rikoooo.com avec pour thème : L’Hiver en Film. Les différentes vidéos proposées surprennent par leur qualité et soins de réalisation, elles ne sont pas sans rappeler le travail effectué dans ce domaine par Eddy Belfiore et son long métrage « Around the World 3 » il y a 2 ans.

Activité importante chez Rikoooo.com au premier semestre 2014. Quelques exemples, Février : flotte allemande LTU pour FSX & Prepar3D, deux puzzles tirés de clichés des concours Rikoooo, Family Mega Pack A320 pour FSX & Prepar3D. Mars : vitesse de téléchargement augmentée et Mega Package Airbus A340 pour FSX & Prepar3D.  

En février, Michel Lagneau publie : Une Lubie de Madame Bruce sous Flight Simulator. C’est un nouveau personnage de l’aviation haut en couleur, cette fois une femme, qu’il nous fait découvrir car cette pilote anglaise et son tour du monde réalisé entre le 25 septembre 1930 et le 20 février 1931, sont peu connus. Le développeur Edward Cook a modélisé avec précision le biplan utilisé par Mildred Bruce. Surprise au mois de mars, puisque se détournant de ses recherches concernant l’aviation commerciale, il nous offre une adaptation aéronautique exploitable sous Flight Simulator de l’Odyssée Sauvage de Nicolas Vanier. Parti le 21 décembre 2013 de la côte Pacifique, Nicolas Vanier sur son traineau tiré par dix quadrupèdes canins dont on ne louera jamais assez le courage et le dévouement, a rejoint le 15 mars 2014 le lac Baïkal, plus précisément l’île d’Olkhon après 5758 kilomètres parcourus en 85 jours.

Il existe dans l’aviation des appareils mythiques comme le Bréguet XIV de l’Aéropostale ou le Douglas DC3. N’en serait-il pas de même à l’avenir pour certaines modélisations propres aux simulateurs ? On peut se le demander avec en juin la mise en ligne par Erik Bender du monomoteur Spartan Executive version FSX & Prepar3D (premier avion d’affaire de l’industrie aéronautique). Développé par Milton Shupe, Scott Thomas et Urs Burkhardt en 2006 pour FS 2004, cette modélisation primée en son temps par FlightSim.com, poursuit une carrière virtuelle pérenne que son concepteur nord-américain James B. Ford n’aurait sans doute pas imaginée en 1936.

On note pareillement la mise en ligne le 29 juin du quadrimoteur allemand Focke Wulf Condor 200, modélisation de Erwin Welker, Shessi, Hauke Keitel et Greg Law pour FS 2004, FSX & Prepar3D. Cet ambitieux appareil de transport pour 26 passagers conçu par Kurt Waldemar Tank (1898-1983) réussit, selon certaines sources, sous la désignation FW 200S-1 et sans doute pourvu de réservoirs d’essence supplémentaires, le premier aller et retour sans escale Berlin New York Berlin en août 1938. La proximité du deuxième conflit mondial (tension internationale) occulta complètement cet exploit, lequel présageait un avenir radieux pour l’avionneur et la Lufthansa face aux projets anglais et américains, notamment du fabricant Douglas. Les Focke Wulf Condor 200 furent, bien évidemment, convertis à des fins militaires l’année suivante (missions de reconnaissance en haute mer). Néanmoins, une modélisation spécifique du FW 200S-1 (capacité en rayon d’action augmenté) en livrée civile Lufthansa d’époque serait bienvenue pour revivre sous Flight Simulator 2004, X et Prepar3D le vol historique d’août 1938, 24 heures et 55 minutes à l’aller, 19 heures et 47 minutes au retour…

 Au deuxième semestre, plusieurs scènes complémentaires se voient mises gratuitement à la disposition des pilotes virtuels fréquentant régulièrement le site. Scène Hawaï FSX & Prepar3D, Scène Corsica Photoreal FSX & Prepar3D et Gran Canaria GCLP FSX & Prepar3D. La Flotte El AL Israel Airlines FSX & Prepar3D arrive en octobre. Courant novembre, Rikoooo.com migre vers un nouveau serveur, Erik Bender explique : « Le nouveau serveur est basé à Toulouse et fournit, d’une part, une bande passante nettement supérieure pour d’autre part, un coût d’exploitation inférieur. De plus, le processeur est plus puissant que le précédent ce qui induit une amélioration globale de la vitesse d’affichage des pages du site. Quant à la base de données, elle est désormais hébergée sur un autre serveur dédié au traitement SQL à très haute vitesse sur SSD ». Michel Lagneau, faisant preuve d’une régularité mensuelle exemplaire depuis 2008, nous offre six nouveaux parcours avec en septembre - Le Tour de France du Député Jean Lassalle sous Flight Simulator -. S’appuyant sur le rapport rédigé par l’Elu à son retour, il mentionne les coordonnées précises (longitudes et latitudes relevées sur Google Earth) des villes, villages et lieux dits visités par Jean Lassalle ; Microsim commente : « C’est ce qui s’appelle un tour de France détaillé et tout à fait dans l’air du temps ! Bravo encore pour votre créativité, que nous apprécions de relayer régulièrement ». L’auteur précise également que de nombreux compléments scéniques existants et à venir des zones géographiques concernées seront nécessaires, afin de parfaire le survol des localités citées. C’est donc un plan de vol d’avenir qui est proposé ici ; il est même souhaitable qu’une entreprise de développement s’attaque à la réalisation d’une scène globale française, qui correspondrait au vœu exprimé par Michel Lagneau. La créativité devient, justement, une constante de Rikoooo.com au fil des années, les concours photographiques perdurent avec les séries Simoooo, Simuréel et Artiscreen ; on constate derrière les pseudos la présence de photographes talentueux dont on aimerait connaître les noms et prénoms d’auteurs…

2015, Rikoooo.com entre dans sa dixième année d’existence car c’est le 28 février 2005 qu’Erik Bender a lancé le site sur la toile. Par ailleurs, que de chemin parcouru pour la simulation aérienne par ordinateur ; Flight Simulator, tout en restant la référence historique en la matière, a vu d’autres logiciels du même type apparaître. Rikoooo a toujours suivi cette évolution. Pour preuve en février, Erik Bender adapte ses installateurs automatiques pour la version FSX Steam Edition.

Erik Bender explique : « FSX Steam Edition c'est FSX Gold remis au goût du jour ; comme pour Prepar3D de l’éditeur Lockheed Martin, la plate-forme Steam a rachetée le code source de FSX pour y apporter des corrections et des nouveautés, notamment la possibilité de vol en réseau (plusieurs pilotes en simultané) sur les serveurs de Steam. Ceci permet d'acheter des jeux vidéo PC (nouveaux et anciens) sans CD, l'avantage est que Steam stocke les CD/DVD des logiciels achetés sur leur plateforme et serveurs de téléchargement. Vous pouvez donc télécharger et installer sur n'importe quel ordinateur et où que vous soyez avec votre compte Steam ».

On constate au fil du temps qu’un simulateur n’est également qu’une plateforme pouvant recevoir des modélisations d’avions et de décors bien plus sophistiquées que celles proposées à l’origine dans le logiciel. Ce n’est pas uniquement la qualité graphique qui est concernée (livrées extérieures et tableaux de bord des avions), mais également les fonctionnalités de ceux-ci, notamment actuels, pourvus au réel de systèmes informatiques complexes transférés dans les modélisations avec une précision virtuelle augmentant d’année en année. Ceci posé les ordinateurs doivent suivre, certains simulateurs et modélisations posent problèmes à l’utilisation sur des tours informatiques sous dimensionnées en performances (processeurs et cartes graphiques). Les entreprises de développement visent toujours haut (logiciels, avions et scènes complémentaires), ne tenant pas compte des capacités moyennes des ordinateurs en circulation ; doit-on rappeler encore que ces logiciels et autres modélisations ne sont plus des jeux vidéos au sens où on l’entendait deux décennies auparavant. Bien que les prix aient considérablement baissé ces dix dernières années, une tour informatique en accord avec la simulation aérienne reste onéreuse, au-dessus de la moyenne en coût d’achat des ordinateurs domestiques (PC). On peut, néanmoins, apporter des améliorations à une informatique existante (la carte graphique en est souvent l’objet) mais n’oublions pas que les éléments sont inter dépendants entres eux ; alimentation, processeur, carte graphique, carte mère et ventilation interne doivent impérativement rester homogènes, sinon l’intérieur d’une tour informatique peut, en cours d’utilisation, virer au barbecue ! D’aucuns, lors de fortes chaleurs estivales, disposent des ventilateurs autour de l’ordinateur ; la présence d’hélices en mouvement semblent les rassurer... Seule la mémoire vive (RAM) échappe à cette règle et peut être augmentée, si les emplacements (slot) sont prévus à cet effet. Des barrettes de 4, 8 Go et plus sont disponibles sur le marché de qualités différentes. Celles fournies par les constructeurs de PC s’avèrent de qualité moyenne, de plus, les valeurs d’origine baissent au fil du temps. Doubler la RAM permet d’accentuer la fluidité de simulation et d’améliorer sans risque de saccade d’image, pour exemple, les textures nuageuses. Cependant la mise en place physique ne suffit pas, il convient ensuite de déclarer cette modification au sein du système d’exploitation. Cerise sur le gâteau, la consommation électrique de la tour ainsi modifée baissera car cette augmentation de mémoire vive, soulagera le processeur dans son fonctionnement et ce dernier nécessitera moins de ventilation.    
   
Passons à présent comme d’habitude à quelques nouveautés de ce premier semestre. Février : Un pack  étonnant concernant le Boeing 727 200 avec 153 livrées pour FSX, Prepar3D et… FS2004. En deux parties : une scène pour FSX, et Prepar3D du développeur Blue Sky Scenery sur le Big Bend National Park situé au Texas. Mars : Réalisé par OFX la scène Africa Enhanced FSX/Prepar3D et Lisbon City. Adaptation pour FSX/Prepar3D d’un monomoteur français, le légendaire Robin DR400 modélisé par Yannick Lavigne, Christian Winkel, Patrick Machabert et Danny Garnier.

Instauration en ce premier semestre 2015 d’un système d’attribution de points récompensant les membres actifs en leur offrant des abonnements Jumbo gratuits et libellé comme suit :

« Gagnez des points Rikoooo grâce à votre activités, plus vous êtes actif plus vous gagnez des points.
Abonnement Jumbo 1 mois = 2500 pts
Abonnement Jumbo 3 mois = 7000 pts
Abonnement Jumbo 6 mois = 11000 pts
Abonnement Jumbo 12 mois = 20000 pts
Séléctionnez -Points Rikoooo- comme mode de paiement lors de la commande ».

Michel Lagneau, de son côté, rend hommage en janvier au développeur Toni Agramont décédé fin 2012 avec l’Egypte Antique sous Flight Simulator. Grâce à la scène réalisée par Agramont incluant la modélisation des monuments de l’époque pharaonique, il propose un survol du Nil parsemé de commentaires encyclopédiques sur la civilisation égyptienne. Passant du coq à l’âne, Michel Lagneau met en ligne en avril une adaptation pour FS de la première saison de la série télévisuelle américaine « The Last Ship », il en résulte un périple conséquent ayant pour dénominateur l’Atlantique nord.
     
Juillet 2015, Erik Bender publie une modélisation exceptionnelle. Premièrement il s’agit d’un voilier du XVIIIème siècle, le HMS Bounty célèbre pour sa mutinerie. Deuxièmement, quelques développeurs s’étaient d’ores et déjà aventurés dans ce type de développement mais dans le cas présent et pour la première fois, c’est une complète réussite. Tout est manœuvrable des voiles jusqu’à l’ancre, tout est sonorisé, le claquement des voiles se déployant et le bruit de la chaîne remontant l’ancre, on peut parler de mise en ondes sonores plutôt que simple bruitage. Le modèle de navigation restitue à la lettre le comportement d’un tel vaisseau dans la réalité sans oublier un graphisme remarquable. Ceci étant dit, ce souci de réalisme implique une vitesse de l’ordre de 8 à 10 nœuds ! Les auteurs sont Milton Shupe, Nigel Richards, Rob Barendregt, Sasha Rieger et Rob Ibey. C’est une preuve de plus concernant les progrès constants en terme de modélisme informatique. Durant le deuxième semestre 2015 Michel Lagneau, via FlightSim.com, fait la connaissance du développeur Andrey Anta, lequel a entrepris depuis plusieurs années de pallier à la pauvreté d’aéroports en Russie. Flight Simulator à l’origine propose seulement environ 80 plateformes et certaines grandes villes comme Smolensk en sont tout bonnement dépourvues. Anta travaille de façon méthodique, région par région, fin 2015, la Russie se voit gratifiée de 1800 aéroports en totalité dans FS. Cela permet à Michel Lagneau de reprendre son tout premier parcours réalisé en 2007 : Le Transsibérien sous Flight Simulator et d’en publier en septembre 2015 une nouvelle version sous-titrée : Trajet Détaillé Moscou Vladivostok. Il en résulte l’opportunité de parcourir virtuellement une grande partie de l’immensité russe en monomoteur de tourisme à basse altitude entre 3000 et 7500 pieds. Au mois d’octobre, Erik Bender annonce qu’il entreprend la mise au point de nouveaux installateurs automatiques plus performants tenant compte de l’évolution de l’informatique et des différents simulateurs disponibles sur le marché. Les installateurs existants étaient déjà compatibles mais il s’agit d’optimiser le fonctionnement afin d’éviter les bugs.

Durant le premier semestre 2016 le concours photographique Simuréel est abandonné au profit d’un autre intitulé Histo-Simu, lancement le 17 mars. Cette nouvelle compétition concerne essentiellement des avions anciens, voire de légende. La multiplication des simulateurs apparus ces cinq dernières années continue de poser problème, Erik Bender y répond en développant la compatibilité des téléchargements. Un exemple avec le bimoteur Embraer 110 d’Edgar Guinart Lopez mis en ligne en mars et compatible FSX, P3D & FS9 (FS2004). Les développeurs russes ne sont pas en reste sur Rikoooo.com avec la modélisation par OAO Russia de l’hélicoptère MI-17, de multiples fenêtres restituent dans leur intégralité les différentes commandes (tableaux de bord) de cet engin, lequel demande de la patience avant d’être maîtrisé ; mise en ligne en avril. Renouant avec son travail sur la route 66 en 2008, Michel Lagneau publie en février 2016 un parcours concernant la route nationale 40 en Argentine. Moins connue que la route 66 aux Etats Unis, cet axe routier long de 5140km longe la Cordillère des Andes avec des paysages somptueux.       
      
En conclusion, on ne peut que souhaiter qu’Erik Bender et ses partenaires poursuivent en accord avec l’idée suivante : l’imagination au pouvoir, et ce, en s’appropriant les multiples technologies informatiques en relation avec Internet, tout cela au service de l’aviation virtuelle dont on est loin, aujourd’hui, d’anticiper vers quel firmament elle s’élèvera dans les prochaines années.   



COM_PAYPLANS_LOGGER_CRON_START