Languages

Plan de vols historiques

1928-38 Japan Air Transport Ltd : L’Impérialisme Japonais sous Flight Simulator

E-mail

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Japon de la première moitié du XXème siècle se caractérise par une volonté expansionniste due à l’influence des militaires présents au sein du gouvernement ; ceux-ci, face à une démographie galopante, ne voyaient qu’une seule solution : conquérir des territoires proposant de l’espace et des ressources, mais également au final, s’assurer le contrôle du Sud-Est asiatique. Sans entrer dans les détails historiques et diplomatiques, la Corée fut annexée en 1910 et rebaptisé Chosen, tandis que la Chine se voyait progressivement envahie au cours de la décennie suivante. Fin des années 1920, une grande partie de la Mandchourie est conquise pour devenir un protectorat japonais en 1931. Les militaires japonais sur place, parfois outrepassant les ordres de l’état major impérial tout en se sachant finalement soutenus, continuèrent de grignoter des territoires, la province mandchoue fut complètement conquise en 1934. A compter de juin 1937, le gouvernement japonais confie la conduite des opérations militaires aux officiers supérieurs de l’armée et de la marine, abandonnant tout droit de regard ; les troupes japonaises progressent, jusqu’à occuper à la veille du deuxième conflit mondial la quasi totalité de la Chine. Puis vint 1941, Pearl Harbour etc, etc. Quant à l’aviation commerciale au Japon, tout commença dans la deuxième moitié des années 1910 selon Daniel Costelle (Histoire de l’Aviation 1977DVD TF1 Vidéo), lorsque des avionneurs français puis américains vinrent présenter leurs réalisations. Trois compagnies privées fondées en 1922 et 1923 se partageaient l’espace aérien japonais, ces trois opérateurs passèrent les années 1920 difficilement à tel point qu’en 1928, le gouvernement prenant exemple sur l’Angleterre (Imperial Airways) décida une fusion nationale sous l’appellation Japan Air Transport. Durant les 11 années qui suivirent, les autorités japonaises injectèrent des sommes considérables dans la compagnie, afin qu’elle développe des lignes régulières sur le Japon et sur les territoires conquis comme la Corée ; par ailleurs, elle se trouvait corvéable à merci par les militaires ; ainsi, elle fut littéralement réquisitionnée lors de la guerre sino japonaise dans les années 1930. En 1938, Japan Air Transport assura le transport de 70 000 passagers dans l’Empire du Soleil Levant ; le gouvernement racheta alors la Greater Japan Airways (GJA), compagnie privée à vocation internationale, laquelle tomba également sous la coupe des militaires en 1941. Japan Air Transport utilisa successivement des trimoteurs Fokker et GJA des avions de conception japonaise, tels les Mitsubishi MC20 et Nakajima AT-2. Après avoir acquis des Douglas DC2, les Japonais négocièrent en 1938 la fabrication sous licence de Douglas DC3, rebaptisés L2D ; les Américains étaient loin de se douter à ce moment là, que la marine impériale japonaise avaient l’intention d’utiliser les 500 appareils, ainsi fabriqués, à des fins de transport militaire. J’ai trouvé sur le site www.timetableimages.com de Björn Larsson et David Zekria des documents concernant Japan Air Transport. Je recommande fortement une visite du site de Larsson et Zekria, où les deux auteurs proposent un travail considérable de mémoire.  

Appareil conseillé : Douglas DC3 Téléchargement gratuit FS 2004 (9) & X : http ://www.dc3airways.com/

GPS recommandé en complément de la navigation VOR/DME & ADF/NDB

                                                                               JAPON

Sapporo RJCO /146mn/ Aomori RJSA /151mn/ Sendai (Kasuminome RJSU) /87mn/ Niigata RJSN /89mn/ Nagano (Survol – coordonnées : 36 39 03 N 138 11 41 E) /49mn/ Toyama RJNT /142mn/ Tokyo (Tokyo –Haneda- Intl RJTT) /163mn/ Kanazawa (Survol – coordonnées : 36 33 52 N 136 39 06 E) /79mn/ Nagoya RJNN /96mn/ Osaka (Kansai Intl RJBB) /85mn/ Tottori RJOR /86mn/ Tokusima-Tokushima RJOS /72mn/ Kobe (Survol – coordonnées : 34 41 24 N 135 11 43 E) → Moji (Survol – coordonnées : 33 57 40 N 130 57 44 E) /34mn/ HukuokaFukuoka RJFF /467mn/ Naha ROAH /338mn

                                                                             TAIWAN

Taihoku Taipei (Sungshan RCSS) /145mn/ Tainan (Tainan Aero RCNN) /145mn/ Taihoku Taipei (Sungshan RCSS) /425mn

                                                                             CHINE 1

Nankin – Nanjing (Lukou ZSNJ) /154mn/ shangai (Pudong ZSPD) /314mn/ TsingtauQingdao (Liuting ZSQD) /402mn

                                                                        COREE DU SUD

TaikyuDaegu (Daegu Aero RKTN) /119mn/ KeizyoSéoul (Seoul Domestic RKSM) /mn

                                                                       COREE DU NORD

HeizyoPyonyang (Sunan ZKPY) /387mn

                                                                             CHINE 2

TientsinTianjin (Binhai ZBTJ) /67mn/ PékinBenjing (Benjing Capital ZBAA)

                                                                                                                                       Copyright Michel Lagneau 2018

Languages